Fermer le menu
Menu

Les génériques n’ont plus la cote auprès des français

par Mutuelle.fr

Les génériques n’ont plus la cote auprès des français

Selon un sondage IFOP publié le 10 décembre dernier, les médicaments génériques ont fortement baissé dans la confiance des français (confiance qui a perdu 5 points en un an).

 

En 2011, 62% des personnes interrogées acceptaient systématiquement que leur pharmacien substitue leur médicament d’origine à un générique. En 2012, ils ne sont plus que 57%. Les habitants de l’hexagone sont également de plus en plus sceptiques quant à l’efficacité de ces médicaments. Aujourd’hui, 72% jugent leur efficacité équivalente au médicament d’origine, contre 77% l’année dernière.  

En ce qui concerne le sentiment de sécurité quant à la prise de génériques, celui-ci a baissé de 10 points en passant de 71% de convaincus en 2011 à seulement 61% aujourd’hui.

Les français n’apprécient pas vraiment non plus la loi de 2006, appliquée depuis juillet 2012, et qui a supprimé le tiers-payant en cas de refus des génériques. Selon eux, cette loi va à l’encontre de leur liberté. Les français sont cependant bien conscients de l’économie réalisée par l’Etat par la vente de génériques. Aujourd’hui, la Sécurité sociale prend en charge près de 700 millions de boîtes de médicaments génériques, chiffre multiplié par deux depuis 2006. Cela a permis de générer une économie de 1.3 milliard d’euros par an. Le taux de substitution des médicaments princeps par des génériques est cependant jugé encore trop faible par les pouvoirs publics.  

Le président du groupe PHR, groupement des pharmaciens d’officines, est d’accord pour dire « qu'il reste du chemin à parcourir »  et que les médecins, pharmaciens et autres professionnels de santé, doivent davantage éduquer et sensibiliser les patients. Aussi, pour raviver la confiance des français, il propose de substituer cette loi sur le tiers-payant par la diffusion d’informations pédagogiques relayée via une grande campagne de communication nationale. A voir si cela sera suffisant pour redorer le blason des génériques.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.