Fermer le menu
Menu

Les médecins libéraux vont lancer une « mutuelle libre »

par Mutuelle.fr

Les médecins libéraux vont lancer une « mutuelle libre »

Un groupe de médecins travaille sur la création d’une nouvelle mutuelle baptisée « Mutuelle libre – assurance santé ». Cette complémentaire santé a pour vocation de mieux rémunérer les médecins en fonction des coûts réels des actes pratiqués, sans reste à charge supplémentaire ni surcoût des cotisations pour les patients. 

Lancé par des partisans du mouvement « Les médecins ne sont pas des pigeons », ce projet vient contester la signature de l’avenant 8 sur les dépassements d’honoraires. Cet accord prévoit la prise en charge de façon privilégiée des dépassements d’honoraires des médecins adhérant au contrat d’accès aux soins. Autre objet de leur contestation, l’adoption en première lecture par l’Assemblée nationale de la proposition de loi Le Roux sur les réseaux mutualistes prévoyant de mieux rembourser les adhérents fréquentant ces réseaux.

Ces deux projets de lois ont suscité de vives réactions de la part du corps médical qui s’en est pris, à cette occasion, aux mutuelles. Selon l’Union Française pour une Médecine Libre (UFML), les mutuelles ne vont pas dans l’intérêt des patients ni des médecins. « Après avoir vu des choses incroyables dans un rapport de la Cour des comptes de 2008 sur les mutuelles, nous avons décidé de prendre les choses en main dans l'intérêt des médecins et des patients », a déclaré à l'AFP le Dr François Masson, anesthésiste à Paris et membre de l'UFML.

La nouvelle complémentaire santé ne sera pas régie par le code de la mutualité mais par le code des assurances et sera accessible sur internet. Elle se voudra, selon l’UFML, « vertueuse, novatrice et transparente ». « Nous ne ferons pas de publicité et tout l'argent ira dans les soins », a indiqué le Dr Masson, expliquant que les contrats ne prévoiront pas un remboursement de dépassements d'honoraires « excessifs ». Les soins seront, selon lui, rémunérés à juste titre. Le projet de complémentaire est porté par une structure financière autre qu’une compagnie d’assurance, tenue encore inconnue.

Les médecins affirment que les cotisations des mutuelles ont augmenté 13% plus vite que les prestations et les frais de gestions atteignent 24% alors que la Mutualité française les estime seulement à 15% et l’Assurance Maladie à 7%.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.