Fermer le menu
Menu

Le niveau d’études des parents aurait une influence sur le poids de leurs enfants

par Mutuelle.fr

Le niveau d’études des parents aurait une influence sur le poids de leurs enfants

Une étude parue en mars montre que l’obésité infantile, nouveau fléau des sociétés développées, concernerait surtout les enfants évoluant dans les milieux sociaux les moins instruits et les moins développés.

Il existerait une fracture nutritionnelle entre les différentes classes de la population. C’est ce qu’indique une récente étude IDEFICS (Identification and prevention of dietary -and lifestyle-induced health effects in children and infants) organisme européen chargé d’analyser les effets de l’alimentation sur la santé des enfants. Cette enquête fait état que les enfants issus de milieux peu éduqués ont tendance à manger beaucoup moins sainement, en consommant divers produits gras et sucrés.

Menée dans 8 pays européens (Allemagne, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Hongrie, Italie et Suède) auprès de 150000 enfants âgés de 2 à 9 ans,  cette étude affirme que les familles ayant un faible niveau d’éducation proposeraient plus facilement à leurs enfants ce type de nourriture. A l’inverse, dans les milieux plus éduqués, les enfants se verraient invités à manger de façon beaucoup plus variée et à consommer des aliments de meilleure qualité, tels que des fruits, des légumes et des féculents.

Ce constat alarmant s’ajoute à celui effectué par l’Observatoire des métiers en 2010. Il montrait déjà un lien entre niveau de vie et obésité, en relevant que ce phénomène était deux fois plus présent dans les catégories moins aisées et beaucoup plus développé chez les personnes n’ayant pas ou peu fait d’études (24%), que chez celles ayant continué jusqu’en 3ème cycle (7%). Cela rejoint également les dernières recherches effectuées dans ce domaine et qui tendent toutes vers la même conclusion : aujourd’hui, les êtres humains ont plus de chance de mourir d’obésité que de malnutrition.

Plus de 40 millions d’enfants dans le monde seraient de nos jours touchés par cette maladie. En France, pour tenter de résoudre ce problème majeur, le Programme national nutrition santé a été mis en place dès l’année 2001. Ce plan de santé publique lutte encore actuellement à l’amélioration de l’état de santé de la population, en se préoccupant notamment de l’élément primordial qu’est la nutrition.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.