Fermer le menu
Menu

Un remède miracle contre le vieillissement des cheveux ?

par Mutuelle.fr

Un remède miracle contre le vieillissement des cheveux ?

Serait-ce la fin des cheveux blancs et grisonnants ? Des chercheurs des universités de Arndt en Allemagne et de Bradford en Angleterre viennent de découvrir un moyen d’inverser le processus de dépigmentation des cheveux, phénomène conduisant à leur blanchissement progressif.

Leur étude a porté sur un échantillon de 2411 personnes souffrant d’une maladie de peau, le vitiligo, pathologie faisant apparaître des tâches blanches sur le corps. Les scientifiques ont découvert que la dépigmentation de la peau, tout comme le blanchissement des cheveux, provenaient de l’accumulation d’une substance naturellement produite par l’homme, le peroxyde d’hydrogène (plus connue sous le terme d’eau oxygénée). Le composé alors capable d’enrayer cette accumulation s’est révélé être une enzyme dénommée PC-KUS, qui a la particularité d’être stimulée au contact du soleil.

Ainsi, en concentrant une importante quantité de cette enzyme antioxydante, il est possible de bloquer la création des molécules à l’origine de l'oxydation des cheveux, et d’en préserver la couleur naturelle. Utilisée comme traitement contre le vitiligo, le résultat est le même : au lieu de s’éclaircir, la peau préserve son teint naturel.

Ces résultats ont été publiés dans la revue en ligne The FASEB Journal. Gerald Weissman, rédacteur en chef, estime que « depuis des générations, de nombreux remèdes ont été concoctés pour cacher les cheveux blancs, mais aujourd'hui, pour la première fois, un traitement qui prend le problème à sa racine est en cours de développement ». Il ajoute également que cette découverte « est une bonne nouvelle, mais c'est encore plus excitant de se dire que ce traitement marche aussi sur le vitiligo ». Pour autant, aucune date de mise sur le marché d’un futur produit n’a été annoncée, notamment car de nombreux tests et essais cliniques doivent encore être réalisés.

Si elle apparaît être une réponse aux effets du temps, cette découverte est également un vrai espoir d’amélioration de la vie quotidienne des personnes atteintes de vitiligo. En effet, si cette maladie de l’épiderme peut se révéler en elle-même très handicapante, les effets secondaires des traitements actuels sont, de plus, assez importants et souvent néfastes.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.