Fermer le menu
Menu

La santé, un poste de plus en plus important dans le budget des français

par Mutuelle.fr

La santé, un poste de plus en plus important dans le budget des français

La France, qui bénéficie d’un des meilleurs systèmes de santé au monde, voit ses habitants de plus en plus confrontés au problème de l’accès aux soins. La santé représente en effet une part croissante dans le budget des français. Certains se voient donc obligés de renoncer à aller chez le médecin, faute de moyens suffisants.

Selon un sondage Sofincope publié le 19 janvier dernier, 68% des français estiment que leur budget santé a augmenté depuis deux ans. Les conséquences d’un tel constat sont belles et bien visibles dans la consommation des foyers. 47% de la population de l’hexagone demande un devis avant de se faire soigner. Par ailleurs, 77% déclarent opter pour des médicaments génériques, moins coûteux. Enfin, alors que 37% des français ont choisi une complémentaire santé qui rembourse mieux, 26% ont opté pour une mutuelle moins onéreuse.

Si le reste à charge moyen en France est de 570€ par an, celui-ci est très disparate d’une population à l’autre. Les jeunes dépensent peu, contrairement aux familles avec enfants. Les populations les moins aisées sont quant à elles de plus en plus contraintes de renoncer aux soins. Les français se voient en effet obligés de couper dans leur budget santé alors que, paradoxalement, la santé représente leur troisième préoccupation après l’emploi et le pouvoir d’achat.

Les raisons de l’augmentation de la part du budget des français consacré à la santé sont multiples : déremboursement des médicaments, augmentation des dépassements d’honoraires, augmentation des forfaits journaliers et des franchises. Le coût des complémentaires santé ne cesse également d’augmenter. Celles-ci étant de plus en plus taxées, elles sont contraintes de répercuter une partie de ces taxes sur les cotisations des assurés.

Bien que les disparités d’accès aux soins ne cessent d’augmenter, les français sont encore peu nombreux à se tourner vers l’étranger pour se faire soigner ou pour acheter leurs médicaments ou leur équipement médical (lunettes, prothèses)… Il ne faut pas oublier que la France reste le premier pays de l’OCDE en termes de prise en charge publique des dépenses de santé. En outre, l’hexagone est le pays dans lequel le reste à charge des foyers est le plus faible, après les Pays-Bas. Par ailleurs, les 9 millions d’individus atteints d’une Affection Longue Durée (ALD) et les 4 millions de personnes bénéficiant de la Couverture Maladie Universelle (CMU) sont totalement exonérés de frais médicaux.

Malgré la crise, Xavier Bertrand, ministre de la santé, a prévu d’augmenter de 4 millions d’euros le budget santé 2012 par rapport au budget  de l’année précédente. 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.