Fermer le menu
Menu

Quels sont les réflexes à éviter en période de forte chaleur ?

par Mutuelle.fr

Quels sont les réflexes à éviter en période de forte chaleur ?

Nos habitudes pour se protéger de la chaleur ne sont pas toujours très bonnes. Mutuelle.fr vous propose un petit résumé de ce qu’il faut éviter de faire.

Les fortes chaleurs estivales de ces dernières semaines nous poussent à rechercher la fraîcheur. Mais les réactions plus ou moins automatiques que nous avons ne sont pas forcément adéquates et nous font, parfois, plus de mal que de bien. En effet, quand il doit faire face à une baisse de température importante, l’organisme met à mal son stock d’énergie, afin de se réchauffer pour constamment garder une température de 37°C.

 

  • Il faut boire mais pas trop

L’organisme fonctionnant avec 60% d’eau, il faut régulièrement s’hydrater lors des périodes où nous transpirons beaucoup. Les experts conseillent même d’augmenter la consommation d’eau en buvant 1,5 à 2 litres d'eau (au moins) par jour et en s’alimentant avec des fruits et des légumes, essentiellement remplis d’eau. Il faut par contre éviter le thé, le café, les sodas et les boissons alcoolisées, à cause de leur nature diurétique.

Les populations à risques, comme les personnes âgées, ne doivent pas boire plus de deux litres par jour. N’éliminant pas aussi naturellement  que les enfants ou les adultes, elles peuvent contracter des œdèmes à cause d’un surplus en eau trop important. Celles-ci doivent alors plutôt être invitées à se rafraîchir le visage, à l’aide d’eau tiède par exemple.

Enfin, les reins, qui ont besoin de recevoir de l’eau quotidiennement (1,5 litre en moyenne), ne doivent pas non plus être hydratés excessivement. Un apport supérieur à deux litres peut en effet les endommager.

 

  • Boire ou manger froid n’est pas plus rafraîchissant !

Bien qu’une impression de fraîcheur se dégage dès que l’on ingurgite de la nourriture froide ou une boisson fraîche, ce gain de température diminue beaucoup plus vite que lorsque l’on absorbe des aliments à température ambiante. L’estomac assimile en effet les aliments en les faisant chauffer, afin de mieux les digérer. Plus la nourriture absorbée sera froide, plus l’organisme aura besoin d’énergie afin de les faire monter en température, et plus il produira de chaleur qui se diffusera dans l’ensemble du corps.

 

  • La douche froide n’est pas conseillée !

Le principe est le même concernant les douches à basse température. La sensation de fraîcheur est certes immédiate, mais pas sans conséquence pour l’organisme : un choc thermique se forme lorsque l’eau rentre en contact avec la peau. En effet, une température extérieure élevée modifie notre sensibilité au froid. Ainsi, prendre une douche avec une eau à 20°C quand le thermomètre en affiche 35, diffère totalement de quand la température ambiante avoisine les 20°C. Dans le premier cas, le corps va immédiatement essayer de se réchauffer et va donc puiser dans ses réserves pour combattre le froid, alors que dans le second, le corps pourra rester au repos. L’été, il est donc recommandé par de nombreux spécialistes de prendre des douches tièdes.

 

  • Il faut privilégier les vêtements faits de matière naturelle

Au niveau des vêtements à favoriser, si les synthétiques apparaissent assez légers, ils n’absorbent pas suffisamment la sueur. Celle-ci est alors retenue entre le textile et peau, engendrant ainsi des mauvaises odeurs. Même si une nouvelle génération de ce type vêtements a été conçue pour être anti-transpirante, une garde robe en fibre naturelle reste la valeur sûre pendant les périodes de grosse chaleur.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.