Fermer le menu
Menu

Améliorez votre sommeil grâce à votre Smartphone

par Mutuelle.fr

Améliorez votre sommeil grâce à votre Smartphone

En respectant les cycles de sommeil de chacun, une application iPhone prétend être capable de réveiller tout utilisateur au bon moment.

Téléchargeable sur l’Apple Store, traduit en sept langues, l’application Réveil intelligent a déjà conquis  plus de 4 millions d’utilisateurs. Son principe : elle suit vos cycles de sommeil et vous réveille au moment adéquat. En effet, le temps passé à dormir n’est pas le seul facteur permettant de se réveiller en pleine forme. La qualité du sommeil et tout ce qui peut l’influencer (lumière, bruit, température, etc…) sont également des éléments très importants.

Chez l’être humain, le sommeil se compose de différentes périodes. En effet, des cycles de 90 minutes de sommeil lent profond et de sommeil paradoxal léger se succèdent tout au long de la nuit. Si le moment paradoxal est la période ou où nous rêvons, le sommeil profond permet à l’organisme de se régénérer. De plus, il s’agit de la période la moins propice au réveil. « Mais la proportion de sommeil profond diminue au fur et à mesure des cycles, explique le Professeur Marie-Pia d'Ortho, praticienne au Centre du sommeil de l'hôpital Bichat. Et il n'y a que très peu de sommeil profond dans les derniers cycles de la nuit, d'où peu de risque d'être réveillé dans cette phase ».

Pourtant, si après une bonne nuit de sommeil vous avez tout de même des difficultés à vous lever, il se peut que votre réveil ait sonné alors que vous étiez en phase de sommeil profond.  Ainsi, pour proposer une meilleure façon de se réveiller, l’application Réveil Intelligent propose d’évaluer les cycles de sommeil en étudiant les mouvements réalisés la nuit. Un profil du sommeil de chaque utilisateur est ensuite déterminé par un algorithme, l’application adaptant l’heure du réveil en fonction de ce calcul. 

Le Professeur d’Ortho, spécialiste du sommeil, reste indécise : «L'enregistrement des mouvements est utilisé depuis une trentaine d'années en somnologie pour déterminer les rythmes veille/sommeil. Plus le sujet bouge plus il est censé être proche d'une période d'éveil. Mais cela ne permet pas de définir précisément les différentes phases de sommeil profond ou léger, et se baser sur les seuls bruits ambiants semble très incertain ». Pourtant, la prolifération de ce type d’applications et l’intérêt qu’elles déclenchent ne la surprennent pas : « Cela traduit l'inquiétude que ressentent beaucoup de personnes quant à leur sommeil, et leur volonté de pouvoir contrôler leur sommeil. Un peu comme elles le font avec la nourriture ou l'activité physique », commente-t-elle.

Néanmoins, le sommeil est quelque chose de très difficilement maîtrisable et devant lequel nous ne sommes pas tous égaux. Si des applications Smartphones rassurent certaines personnes, le Professeur d'Ortho insiste sur le fait qu’ils sont néfastes à l’endormissement, notamment à cause de leur luminosité. Selon la spécialiste, pour favoriser un sommeil réparateur, il serait bien plus judicieux d’éteindre ces appareils plutôt que de dormir avec.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.