Fermer le menu
Menu

Au retour de vacances, prenez en compte tout type de symptôme !

par Mutuelle.fr

Au retour de vacances, prenez en compte tout type de symptôme !

Si de retour chez vous, vous ressentez quelque chose d’inhabituel, quelque soit le symptôme, vous devez rapidement consulter votre médecin traitant.

Lors d’un séjour en vacances à l’autre bout du monde, il n’est pas rare de subir des piqures d’insectes en tout genre. C’est pourquoi, il est très important d'être par la suite attentif à l'apparition de symptômes qui peuvent annoncer une infection développée pendant le séjour. De tous types, les plus courants sont la fièvre, les démangeaisons ou éruptions, les douleurs articulaires, les signes urinaires tels que la présence de sang dans les urines, et enfin la diarrhée. Dès l’apparition d’un symptôme suspect, tout voyageur doit rapidement le signaler à son médecin traitant, ainsi que préciser la destination de ses vacances, afin de faire un bilan de base. « Cela comprend une numération formule sanguine (prise de sang) à la recherche d'une augmentation des globules blancs éosinophiles pouvant annoncer une parasitose, mais aussi un examen des selles, des urines (notamment en cas de séjour en Afrique), voire des sérologies bien précises si le médecin suspecte une hépatite virale ou une infection à VIH en raison d'un comportement à risque », explique le Professeur Jean-Paul Stahl, chef du service d'infectiologie à Grenoble.

Une fièvre suivie de diarrhées dans les dix jours après le retour de congés peut être précurseur d’une infection digestive à salmonelles ou à shigelles. D’autres infections peuvent se manifester dans les jours ou semaines qui suivent, notamment celles provoquées par des insectes piqueurs : le paludisme, le chikungunya ou la dengue. « La grande majorité des infections contractées en vacances se déclarent pendant le séjour ou dans les jours suivant le retour : c'est donc bien durant cette période qu'il faut être vigilant », souligne le Dr Cédric Arvieux, infectiologue au CHU de Rennes et participant au programme de coopération internationale santé au Burundi.

Pour chaque voyageur, le mieux serait même de consulter avant le départ en vacances, afin de faire un bilan sur les possibles risques que présentent la destination et les endroits fréquentés. Une fois de retour, s’il est trop tard pour ce type de bilan, il est très important d'être attentif à l'apparition des différents symptômes évoqués précédemment, pour si besoin se faire prescrire un bilan de santé afin de détecter toute infection potentielle.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.