Fermer le menu
Menu

L’efficacité des médicaments prochainement indiquée sur leurs emballages ?

par Mutuelle.fr

L’efficacité des médicaments prochainement indiquée sur leurs emballages ?

Bientôt, les laboratoires pharmaceutiques devront peut-être mentionner sur les boîtes de médicaments remboursables le « service médical rendu ».

D’ici quelques mois, il pourrait être possible de prendre un médicament tout en étant averti de son efficacité : selon Le Parisien/Aujourd’hui en France, les projets prévus par le ministère de la Santé pour 2014 prévoient une mesure importante. Sous réserve d’une confirmation de l’Elysée et d’un vote au Parlement, un code devrait en effet être, dans quelques mois, indiqué sur toutes les boîtes de médicaments remboursables. Appelé SMR (Service Médical Rendu), il permettrait grâce à ses différentes déclinaisons (important, modéré, insuffisant, etc…), de rapidement en savoir plus sur l’efficacité des médicaments en question. D’après un document confidentiel que le journal a pu se procurer, le gouvernement souhaiterait en réalité utiliser la disparition planifiée des vignettes blanches, bleues ou orange (indiquant le taux de remboursement des médicaments), pour obliger les laboratoires pharmaceutiques à mentionner ce SMR sur ces boîtes de médicaments remboursables.

Cette annonce du Parisien/Aujourd’hui en France a été accueillie avec plus ou moins d’enthousiasme. « C’est une excellente initiative, et je le dis au nom de l’ensemble de la Haute Autorité de santé », s’est enthousiasmé Gilles Bouvenot. Président de la commission de transparence à la HAS, il  a également ajouté qu’il fallait que le code soit présent « à la fois sur la boîte et surtout sur la notice d’utilisation car, si peu de gens regardent la boîte, beaucoup lisent la notice pour les contre-indications et les effets secondaires ». En revanche, Philippe Lamoureux, directeur général du LEEM (syndicat du milieu pharmaceutique) a été étonné par ce projet qu’il déclare malvenu : « on a déjà trop d’informations sur les boîtes, et cet affichage va rendre les choses confuses chez les patients car ça n’est pas parce qu’un médicament a un SMR insuffisant qu’il est mauvais ».

Dans le contexte actuel de relative méfiance à l’égard des médicaments, la confirmation de cette annonce pourrait en tout cas rassurer l’opinion publique et même encourager les patients à diminuer leur  consommation des remèdes les moins efficients.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.