Fermer le menu
Menu

Cancer du sein, parlons-en !

par Mutuelle.fr

Cancer du sein, parlons-en !

Comme tous les ans à la même période, la campagne « Octobre rose » fait son retour afin de sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage régulier de cette maladie.

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes. Cette maladie touche chaque année 53 000 femmes et engendre pas moins de 11 300 décès, ce qui en fait la première cause de mortalité féminine. Diagnostiquée de façon précoce, elle peut être guérie dans plus de 90% des cas, en étant, de plus, traitée avec des solutions peu agressives. Bien que les menaces, tout comme les techniques de prévention, soient connues du plus grand nombre, l’Institut National du Cancer (INCA) évalue qu’au moins encore un tiers des femmes ne se fait pas régulièrement contrôler.

S’il peut être à l’origine d’une initiative individuelle, le dépistage peut se réaliser de façon « organisée », en proposant notamment différents avantages. En effet, il est entièrement remboursé par la Sécurité Sociale et ne nécessite aucune avance de frais, ce qui permet aux personnes les plus démunies d’y accéder. Les organismes médicaux peuvent donc toucher une plus large population et diriger les personnes concernées vers les praticiens les plus proches. Depuis l’année 2009, 53% des femmes françaises âgées de 50 à 74 ans ont pu profiter de ce dépistage organisé, 90% des cancers ayant ainsi été détectés avant l’émergence des premiers symptômes. Enfin, la participation active fournit des conclusions précises sur les examens effectués, et grâce au concours des données rassemblées par l’INCA, la prévention et les soins s’améliorent d’années en années.

Ainsi, la campagne de prévention « Octobre Rose », organisée par l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », a pour but de convaincre la population féminine qu’un contrôle régulier est primordial. A travers différents supports de communication, elle rappelle que le dépistage du cancer du sein est, à partir de 50 ans, préconisé tous les deux ans. Elle s’appuie sur différents outils et actions :

  • Des annonces radio, reprenant les questions principales que se posent les femmes et leur donnant des orientations pour y répondre. Elles insistent aussi sur le fait qu’à partir de 50 ans, le dépistage est recommandé tous les deux ans.
  • Des supports multiples : une plaquette, un dépliant, une affiche, des fiches et un dossier complet sur le site www.e-cancer.fr, ainsi que le standard téléphonique Cancer Info disponible au 0810 810 821.
  • Des outils destinés aux professionnels du monde de la santé.
  • Des démarches régionales et une mobilisation des associations de lutte contre le cancer.

 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.