Fermer le menu
Menu

Des photos de jumeaux mettent en évidence l’effet du tabac sur la peau

par Mutuelle.fr

Des photos de jumeaux mettent en évidence l’effet du tabac sur la peau

En se basant sur des photos de jumeaux, une étude publiée dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery vient de montrer que le tabagisme était dangereux pour la peau. A l’occasion du Festival des Jumeaux de Twinsburg (Ohio, Etats-Unis), le chirurgien esthétique Bahman Guyuron a mené une enquête dont l’objectif était d’étudier les effets du tabac sur l’apparence physique. Sélectionnant d’abord 79 paires de jumeaux où l’un fume et l’autre non, il leur a demandé de compléter un dossier médical les interrogeant sur leurs modes de vie. Un jury constitué de chirurgiens esthétiques a ensuite pu examiner le vieillissement de chaque visage en s’appuyant sur des photographies des participants, sans savoir qui était fumeur et qui ne l’était pas.

Même s’ils sont nés le même jour, les jumeaux fumeurs et non-fumeurs présentent des peaux différentes et qui n’ont pas vieilli de la même manière. Ceux qui fument ont en effet la peau beaucoup plus ridée et moins ferme, la partie inférieure du visage allant des yeux au menton étant particulièrement affectée. Paupières tombantes, poches sous les yeux et teint moins « frais » s’ajoutent aux signes les plus courants de l’effet du tabac sur la peau. L’étude prouve également que la durée du tabagisme influence son vieillissement, le jumeau ayant fumé le plus longtemps étant davantage marqué physiquement.

Pour le docteur Bahman Guyuron, « fumer réduit l’oxygénation de la peau, ce qui réduit la circulation sanguine (…) cela peut causer une peau tannée, ridée et plus vieille en apparence ». Le tabagisme entraîne ainsi une diminution des vaisseaux sanguins de l’épiderme du visage, tout comme une baisse de la concentration en oxygène et en nutriments, ce qui provoque ce vieillissement prématuré. Les différents antirides présents sur le marché ne peuvent donc n’être d’aucun secours, la structure même de l’épiderme étant attaquée. Les auteurs soulignent par contre qu’un arrêt rapide de la cigarette peut faire toute la différence : cesser l’agression de la peau par le tabac permet en effet de ralentir le processus de vieillissement et de retrouver une partie de son élasticité et de son irrigation.

 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.