Fermer le menu
Menu

Une prise de sang pour déceler les cancers

par Mutuelle.fr

Une prise de sang pour déceler les cancers

Bientôt, une banale prise de sang pourrait suffire à dépister un cancer. En effet, Yvon Cayre, professeur d’Hématologie à l’Université Pierre et Marie Curie de Paris, vient de mettre au point une toute nouvelle méthode pour déterminer la présence de ce type de maladie. Simple et efficace, elle pourrait être dans 60 % des cas une alternative à la biopsie, examen qui nécessite une anesthésie et plusieurs jours d’hospitalisation et que le spécialiste qualifie «d’invasif et pas sans risque ».

Comment cette innovation fonctionne-t-elle ? A l’aide d’une prise de sang, des cellules sanguines du patient sont prélevées. Celles-ci sont ensuite filtrées en utilisant un tube blanc. Yvon Cayre explique que dans la mesure où les cellules cancéreuses se trouvent être « plus grandes que les autres », elles s’accumulent à la surface du dispositif alors que les cellules saines s’engouffrent à l’intérieur du filtre. Ainsi, il devient simple de regrouper les cellules supposées cancéreuses puis de les analyser. Un autre avantage de cet examen est qu’il permettra de suivre l’évolution des ces cellules, tout en évitant la pratique d’une biopsie à chaque nouvelle étape du traitement.

Cette technique pourrait être mise en place très prochainement. Ainsi, les patients devraient pouvoir en bénéficier dès le début de l’année 2014. Avec son coût relativement faible (moins de 200 euros d’investissement), le dispositif pourrait être également rapidement généralisé.

Cependant, l’examen de la biopsie ne disparaîtra pas totalement. En effet, il  reste indispensable pour certains types de cancer, notamment quand les cellules affectées se font rares. Néanmoins, le professeur Cayre a déjà envisagé d’autres utilisations et de possibles apports à la communauté scientifique pour sa découverte. Son tube blanc pourrait notamment devenir un processus d’amélioration des techniques de recherches et de méthodes de diagnostics médicaux.

 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.