Fermer le menu
Menu

L’excès d’alcool est nocif pour votre mémoire

par Mutuelle.fr

L’excès d’alcool est nocif pour votre mémoire

Une étude de l’INSERM, parue le 15 janvier, démontre que la consommation excessive d’alcool chez l’homme de plus 40 ans a des répercussions considérables sur la mémoire et la capacité de concentration. Autrement dit, les grands consommateurs d’alcool pâtissent d’un vieillissement intellectuel prématuré. Ainsi, un individu âgé de plus de 61 ans présenterait un déclin de mémoire comparable à celui d’une personne de 67 ans.

Ce sont 5 054 hommes et 2 099 femmes volontaires qui ont permis à l’équipe de chercheurs d’établir ce constat. Ces derniers ont été soumis à plusieurs tests cognitifs répartis sur une période de 10 ans. Un premier test consistait à se souvenir du plus de mots possibles parmi une liste de 20 mots qui leur était précédemment énumérée. Puis, leur capacité de raisonnement était mise à l’épreuve par un test dit de « fluence verbale ». Il s’agit de faire écrire à la personne le plus de mots commençant par la lettre « S » et des noms d’animaux, le tout en une minute chrono.

Les résultats de l’étude mettent également en lumière le fait que les buveurs dits « modérés », c’est-à-dire ceux qui ne boivent pas plus de deux verres d’alcool par jour, ne présentent aucune altération de leurs capacités cognitives. D’autre part, l’étude n’a pas su évaluer l’impact de l’alcool chez la femme, car les grandes consommatrices n’étaient pas assez représentées dans l’échantillon. Toutefois, le déclin semble plus rapide chez la gent féminine buvant plus de deux verres d’alcool par jour.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.