Fermer le menu
Menu

L’Europe prévient des dangers du Bisphénol A

par Mutuelle.fr

L’Europe prévient des dangers du Bisphénol A

Les conclusions de l’enquête, commandée par l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), sont tombées : le Bisphénol A est nocif pour notre santé. L’Efsa recommande de diviser par dix les seuils d’exposition tolérés, passant ainsi pour une personne de 50µg par kg et par jour, à 5µg.

Le rapport de l’enquête « a identifié des effets indésirables probables sur le foie et les reins, ainsi que des effets sur la glande mammaire, comme étant liés à l'exposition à cette substance chimique ». L’exposition au Bisphénol A pourrait également influer sur les systèmes nerveux, reproductifs, immunitaires, cardio-vasculaires, sur la croissance et favoriserait le développement de cancers.

La question est : où se trouve le Bisphénol A et comment s’en protéger ? Ce composé chimique est présent dans bon nombre d’objets du quotidien. Tickets de caisse, lunettes, carte de crédit, … Mais 80 % de notre exposition au Bisphénol A se situe dans notre alimentation. En effet, on le retrouve dans la plupart des emballages alimentaires comme les bouteilles en plastique, les boîtes de conserve, les pots de yaourt, etc. Il a la faculté de préserver le goût des aliments et d’éliminer le risque de contamination microbiologique. Le ministère de la Santé recommande d’appliquer des gestes simples, comme éviter de faire réchauffer des récipients en plastique au micro-ondes. 

Malgré ces résultats alarmants, l’Efsa relativise en affirmant que « le risque sanitaire pour tous les groupes de populations est faible, y compris pour les fœtus, nourrissons et jeunes enfants ».

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.