Fermer le menu
Menu

Une liste noire de 68 médicaments vient d’être publiée

par Mutuelle.fr

Une liste noire de 68 médicaments vient d’être publiée

Après des études réalisées entre 2010 et 2013, la revue médicale indépendante « Prescrire » énumère 68 médicaments « dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés ». Autrement dit, les médicaments signalés présentent « des risques disproportionnés par rapport aux bénéfices qu'ils apportent ». La revue cite par exemple le strontium ranélate (Protelos) qui traite les symptômes de l’ostéoporose. Ce dernier, considéré comme dangereux, peut provoquer des troubles cardiovasculaires et neurologiques graves, allant jusqu’à entraîner la mort du patient. À ce sujet, l’Agence européenne du médicament (EMA) s’est prononcée en faveur de la suspension du marché du Protelos des laboratoires Servier. La liste noire évoque également la quinine, présente dans les traitements comme l’Hexaquine ou encore l’Okimus. Ces médicaments prescrits contre les crampes sont jugés inefficaces et peuvent eux aussi, déclencher des effets indésirables graves chez le patient. Les professionnels évoquent notamment des réactions allergiques et des troubles hématologiques aux conséquences dramatiques.

D’autre part, le rédacteur en chef de la publication, Bruno Toussaint, considère que « l'année 2013 est une année de plus sans progrès important apporté par de nouveaux médicaments ». Un vaccin contre la méningite destiné aux enfants de 1 à 2 ans, a malgré tout reçu les louanges de la revue. Pour Bruno Toussaint, « ce vaccin a contribué à améliorer la prévention chez certains nourrissons ».

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.