Fermer le menu
Menu

Les patchs de nicotine inefficaces pendant la grossesse

par Mutuelle.fr

Les patchs de nicotine inefficaces pendant la grossesse

Tout le monde le sait, l’arrêt du tabac pendant la grossesse est essentiel pour préserver la santé de la mère et du nourrisson. Lorsqu’une femme fumeuse tombe enceinte, les médecins recommandent plusieurs solutions substituables comme les patchs nicotine pour réduire, puis arrêter la consommation de tabac. Néanmoins, une étude menée sur 402 femmes enceintes fumant au moins cinq cigarettes par jour révèle l’inefficacité de ces patchs.

 

En effet, l’expérience opposait deux groupes de femmes : l’un utilisant des patchs nicotine avec des doses allant jusqu’à 30 mg par jour, et le second avec de faux patchs. Les résultats ont été jugés « décevants » puisque l’arrêt total du tabac n’a été obtenu que par 5.5% des femmes avec un patch, contre 5,1 % de celles utilisant le placebo. Idem pour le délai moyen de reprise de la cigarette qui est atteint au bout de 15 jours pour les deux groupes. Les résultats montrent également que le poids des enfants à la naissance est sensiblement le même pour ces deux échantillons (3,065 kg pour le groupe avec nicotine contre 3,015 kg pour l’autre).

 

Les spécialistes s’accordent à dire que d’autres solutions doivent être déployées pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer. Aujourd’hui, les chiffres sont préoccupants puisque 36 % des femmes fument pendant leurs premiers mois de grossesse et 20 % continuent même jusqu’à l’accouchement. À ce stade, le risque de mort subite pour le nouveau-né augmente de deux à trois fois. La ministre de la Santé s’inquiète de cette situation et a ainsi annoncé : « La France est le pays d'Europe où les femmes enceintes fument le plus. L'objectif, c'est zéro tabac pendant la grossesse ». 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.