Fermer le menu
Menu

Un selfie pour la bonne cause

par Mutuelle.fr

Un selfie pour la bonne cause

Qui a dit que les selfies étaient une pratique strictement ego-narcissique ? Et bien détrompez-vous, aujourd’hui la nouvelle tendance est aux selfies altruistes et charitables. Le hashtag #nomakeupselfie a permis à l’association britannique de prévention contre le cancer de collecter plus de 9,6 millions d’euros de don en moins d’une semaine. Si à l’origine cette association n’est pas l’initiatrice de cette campagne, la directrice de la communication Carolan Davidge se réjouit de cet immense succès : « Nous n'avons pas lancé le mouvement, mais nous voulons vous adresser un immense MERCI ».

Le principe de ce phénomène réservé aux femmes, est simple : il suffit de publier un selfie (autoportrait) sur les réseaux sociaux sans maquillage. Cette photo marquée du mot-clé #nomakeupselfie doit être accompagnée d’un message d’appel aux dons via SMS. Cet engouement a séduit des milliers de femmes, dont plusieurs personnalités, qui n’ont pas hésité à poster une photo au naturel pour la bonne cause.

L’association a indiqué que les dons financeront 10 essais cliniques : 9 concernent l’essai de nouveaux traitements anticancéreux et le dernier permettra d’analyser des échantillons de tumeurs. 

Quelques problèmes logistiques

L’ampleur de ce phénomène imprévu a malgré tout suscité quelques embûches. Certaines donatrices se sont trompées dans le code SMS qu’elles ont envoyé pour attribuer leur don. Ainsi, en tapant « BEAR » au lieu de « BEAT », à cause du correcteur automatique de certains téléphones portables, des centaines de dons ont été adressés par erreur à WWF, engageant de ce fait une procédure d’adoption pour un ours blanc. WWF aurait ainsi perçu plus de 21 000 €, mais le directeur Kerry Blackstock a promis que « les messages envoyés par erreur ne seront pas pris en compte et aucune somme ne sera débitée ». 

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.