Fermer le menu
Menu

Ploom : la riposte de l’industrie du tabac

par Mutuelle.fr

Ploom : la riposte de l’industrie du tabac

Devant le succès fulgurant et menaçant de l’e-cigarette, l’industrie du tabac se devait de réagir. Chose faite, puisque mardi 15 avril  le cigarettier Japan Tobacco International (JTI) commercialise en France une nouvelle façon de consommer du tabac : la Ploom. Si ce nouvel appareil ressemble de très prés à une cigarette électronique, celui-ci se distingue foncièrement par son fonctionnement.  En effet, contrairement à l’e-cigarette qui marche grâce à des liquides aux extraits de nicotine, la Ploom utilise des capsules de tabac.

 Comment ça marche ?

À l’image des machines Nespresso, Ploom fonctionne grâce à des recharges de tabac aux marques bien connues comme Camel ou Winston. S’il s’agit effectivement de tabac, Ploom se différencie de la cigarette traditionnelle par son mode de consommation. Le tabac est chauffé et non brûlé, ce qui crée une vapeur que le consommateur aspire.

 Quelles incidences sur la santé ?

Utiliser Ploom revient à consommer du tabac et comprend ainsi tous les dangers qui s’y rapportent. Néanmoins, l’argument marketing utilisé par le fabricant consiste à dire qu’en ne brulant pas les feuilles de tabac, on enlève, en partie, la nocivité de la cigarette. Le cigarettier qualifie la Ploom de « produit à risques réduits ».  Lorsqu’on demande au directeur France de JTI si la Ploom est moins dangereuse qu’une cigarette classique ou autant qu’une cigarette électronique, ce dernier répond :  « nous ne prenons pas position sur ce sujet, tout ce qu'on peut dire, c'est qu'avec ce système, le tabac est simplement chauffé, il n'y a pas de combustion », et ajoute même « nous ne nous prononçons pas sur le volet « santé », tout simplement parce qu'il n'existe pas suffisamment de documentation scientifique et médicale à ce sujet ».

 Ce nouveau concept a de quoi devenir la nouvelle bête de curiosité du moment, qui animera sans nul doute le débat au sein de la communauté des professionnels de santé. Une communauté qui devra étudier cette nouvelle forme de consommation du tabac et s’exprimer sur son potentiel de dangerosité.

 L’e-cigarette n’a qu’à bien se tenir, car elle risque d’avoir du « Ploom » dans l’aile. Et ce, au détriment de notre santé…

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.