Fermer le menu
Menu

Après les fermetures des cabinets, les médecins boycottent la carte Vitale

par Mutuelle.fr

Après les fermetures des cabinets, les médecins boycottent la carte Vitale

Ce lundi 5 janvier, les syndicats de médecins ont appelé à une grève administrative. Ainsi, après des semaines de colère de la part des professionnels de santé contre le projet de loi santé, et plus précisément contre la généralisation du tiers-payant, le boycott des cartes Vitales est annoncé. Quelles en sont les conséquences ?

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ?

Si votre médecin fait partie des « boycotteurs » de la carte Vitale, vous pourriez être réellement pénalisé, selon la Caisse nationale de l’Assurance Maladie. En effet : « une action visant à revenir, même ponctuellement, à des transmissions papier se traduirait par un allongement de plusieurs semaines - potentiellement plus de deux mois - des délais de remboursement ».

Une colère qui nuit donc de plus en plus aux assurés.

Boycotter pour mieux régner

En plus de poursuivre la fermeture des cabinets lundi et mardi dernier, les syndicats de médecins ont proposé une toute nouvelle offensive. Et l’idée est simple : retourner au papier ! En effet, ils souhaitent que les télétransmissions de feuilles de soins faites via la carte Vitale soient oubliées le temps de cette grève pour ainsi engorger les services de l’Assurance Maladie. Un bon moyen donc de faire passer son message. Car il faut savoir que depuis 2008 ainsi que depuis la création de la carte Vitale, le nombre des professionnels chargés de gérer les feuilles de soins papier « a été divisé par 10 », comme l’explique l’Assurance Maladie. Ainsi, Jeau-Paul Ortiz, président du CSMF (principal syndicat des médecins), explique qu’ « il suffit que chaque médecin fasse quelques feuilles de soins tous les jours pour encombrer très rapidement le système ».

Dans la même logique, ce même syndicat incite leurs pairs à envoyer les différents formulaires, comme les déclarations de médecin traitant, les accidents du travail, les formulaires d'affections de longue durée, en format papier.

Cependant, il faut noter que les médecins, bien conscients de l’impact que cela peut avoir sur les assurés, ne veulent pas refuser la carte Vitale aux familles ne pouvant pas attendre leurs remboursements.

Un réel danger pour l’Assurance Maladie

Face à cette menace qui apparaît pour la toute première fois, l’Assurance Maladie rappelle aux médecins qu’ils ont des responsabilités conventionnelles comme « l'obligation d'adresser à la caisse d'affiliation de l'assuré les feuilles de soins par voie électronique ». Une obligation qui, si elle est bafouée, peut coûter cher puisqu’une partie de la rémunération des médecins provient justement des transmissions qui, selon les objectifs de santé publique (ROSP), doivent concerner au minimum 66% des actes. L’Assurance Maladie se trouve alors dans une fâcheuse position puisque l’engorgement de ses services pourrait impliquer, si le mouvement ne faiblit pas, une réorganisation en son sein, impliquant dès lors un coût financier important. Et qui dit surcoût dans le budget de l’Assurance Maladie, dit surcoût dans celui de l’Etat. Or, on peut dire que c’est bien le but des médecins qui en ont assez de faire des efforts contre les surcoûts administratifs sans que rien ne leurs soit accordé en retour.

Ainsi, une seule journée de boycott pourrait coûter 900.000 euros. De quoi faire réfléchir !

Pour calmer le jeu, le président François Hollande a expliqué avoir bien entendu les revendications et la ministre de la Santé Marisol Touraine a promis un groupe de discussions courant janvier. Néanmoins, elle a aussi déclaré que la généralisation du tiers-payant, étant « un élément fondamental de cette loi », sera maintenue mais toutefois simplifiée.

Quoi qu’il en soit, les syndicats de médecins ne comptent pas en rester là et insistent sur le fait que d’autres actions seront menées si leurs réclamations n’étaient pas prises en compte.

 

Petit clin d’œil en tout cas à La Poste qui semble être la seule à qui la situation profite !

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.