Fermer le menu
Menu

Les mutuelles communales en plein essor

par Mutuelle.fr

Les mutuelles communales en plein essor

Plus de 200 communes françaises proposent des mutuelles santé à des prix attractifs à leurs habitants. Quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ? La généralisation des complémentaires santé d’entreprise à partir de janvier 2016 vous concerne si vous êtes salarié. Mais pour les retraités, les chômeurs, les jeunes ou encore les travailleurs non-salariés, s’assurer reste fastidieux et a un coût non négligeable. Certains renoncent même à certains soins faute de moyens, ce contre quoi le dispositif Ma Commune Ma Santé se bat. Peut-être que votre commune propose une mutuelle de ce type, auquel cas elle pourrait vous faire économiser dans votre budget santé.

Améliorer l’accès aux soins pour tous

Malgré les différentes aides comme la Couverture Maladie Universelle (CMU) ou l’Aide à l’Acquisition d’une Complémentaire Santé (ACS), 15% des Français ont du mal à financer leur mutuelle santé à l’heure actuelle.

C’est pour lutter contre ce fléau que l’association ACTIOM a lancé son 1er projet : Ma Commune, Ma Santé. Son objectif à terme est de développer plusieurs dispositifs visant à améliorer le pouvoir d’achat des français.

Son premier chantier a été de se lier avec des mutuelles dont le groupe Sofraco, Miel Mutuelle et Pavillon Prévoyance afin de proposer des contrats d’assurance santé au meilleur prix. Le dispositif n’a aucun coût pour les communes partenaires si ce n’est de le faire connaître auprès de leurs habitants.

L’intérêt pour les communes est de pouvoir lutter contre la pauvreté en relançant le pouvoir d’achat de leurs habitants tout en jouissant d’une bonne image auprès d’eux. Il peut également permettre de mieux contenir certaines épidémies en améliorant l'accès aux soins des plus démunis. 

Les personnes non éligibles à un contrat collectif (non salariés, étudiants, retraités, chômeurs, intérimaires…) ou ayant de faibles revenus peuvent avoir intérêt à souscrire à de tels contrats. Cependant, la plupart des communes ayant rejoint le projet ouvre le dispositif à tous leurs habitants. Libres à eux de voir s’ils ont intérêt à souscrire ou non.

Bayonne, Drancy… Plusieurs villes proposent une mutuelle communale

Bayonne est la ville la plus importante à avoir rejoint le dispositif Ma Commune Ma Santé. Tous les bayonnais peuvent souscrire une mutuelle communale depuis le 5 janvier 2015. Concernant le nombre d’assurés, « il devrait y en avoir beaucoup, d'abord parce que c'est un système plus simple que la CMU (couverture maladie universelle) ou le chèque-santé, et ensuite parce que les tarifs négociés sont vraiment très intéressants" assure Françoise Brau-Boirie qui s’est occupée du dossier.

Plus récemment, Drancy vient de lancer sa mutuelle. Cette ville de 60 000 habitants est une des plus importantes de Seine-Saint-Denis, un des départements les plus touchés par certaines maladies comme le cancer ou la tuberculose. « L’objectif est de permettre aux Drancéens de s’associer afin de bénéficier des avantages d’une mutuelle collective, c’est-à-dire des tarifs très attractifs » considère Michel Lastapis, adjoint au maire en charge de la santé.

Si on reste en Ile De France, plusieurs villes du département de l’Essonne dont Mennecy ont rejoint le dispositif. Pour le maire Philippe Dugoin-Clément, « c’est primordial de savoir que tous mes administrés ne renoncent pas à des examens ou à des soins parce qu’ils ne sont pas suffisamment couverts. Je pense aux familles monoparentales, aux familles aux revenus modestes. Et pour les autres, s’ils peuvent réaliser des économies, c’est toujours cela de gagner. ». Cependant l’offre n’est pas avantageuse pour tout le monde. Par exemple, pour Michel et Evelyne, un couple de retraités de Mennecy : « Nous avons une très bonne mutuelle, qui rembourse très bien. On a regardé les tarifs et avec les mêmes prestations, on ne gagnerait rien.»

La région de la Garonne est également très présente dans ce dispositif avec plusieurs communes participantes comme Tonneins, Plaisance-du-Touch ou Verdun-sur-Garonne.

Pour aller plus loin :

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.