Fermer le menu
Menu

Du mieux concernant le déficit de la Sécurité Sociale ?

par Mutuelle.fr

Du mieux concernant le déficit de la Sécurité Sociale ?

Le déficit de la Sécurité Sociale s’est réduit en 2014. Mais cette amélioration est contrastée selon les branches. Peut-on être vraiment optimiste ?

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ? Combler le déficit de la Sécurité Sociale est une priorité depuis plusieurs années maintenant en France. Vous y contribuez au quotidien : hausse des taxes, remboursements moins importants, médicaments génériques… Le recul de ce déficit pourrait donc être une bonne nouvelle pour vous et peut-être que moins d’efforts vous seront demandés. Encore faut-il en comprendre les raisons.

Le déficit du Régime Général s’améliore

C’est la conclusion d’un rapport de la Commission des comptes de la Sécurité Sociale (CCSS) qui s’est réunie le 8 juin dernier.

Le déficit du régime général est passé de 12,5 à 9,7 milliards € entre 2013 et 2014, soit une baisse de 2,8 milliards €. Les prévisions sont bonnes pour 2015 puisque le déficit devrait être de 9,5 milliards €.

Si on inclue le Fonds de solidarité vieillesse, le déficit global passerait de 17,5 millards € en 2012 à 13,2 en 2014, ce qui est légèrement en-dessous des prévisions du budget qui évoquaient 13,4 milliards €.

C’est la 1ère fois depuis 2008 que le déficit se situe en-dessous de 10 milliards €. L’objectif national de dépense d’assurance-maladie a été respecté pour la 5ème année d’affilée.

Certaines tendances sont inquiétantes

Comme l’explique la CCSS, "l'amélioration du solde du régime général résulte d'évolutions contrastées selon les branches". 2 branches creusent actuellement leurs déficits :

  • La Fonds Solidarité Vieillesse (FSV) dont le déficit s’est creusé de 600 milliards d’euros entre 2013 et 2014 et qui devrait continuer en 2015 malgré les prévisions plus optimistes du gouvernement (3.6 contre 2,9 milliards €).
  • L’Assurance Maladie : son déficit s’est amélioré entre 2013 et 2014, passant de 6,8 à 6,5 milliards € mais il devrait se creuser de 700 millions € en 2015. En cause, la progression de ses recettes (+ 3 %) plus lente que celle de ses dépenses (+3,2 %).

Des résultats supérieurs aux attentes

La plupart des branches du régime général ont un déficit inférieur aux attentes fixées par la Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2015. A savoir :

  • Retraite : 0,7 milliard € de mieux
  • Famille : 0,3 milliard € de mieux
  • Accidents du travail : déficit en hausse mais moins importante que prévue

La reprise progressive de la croissance et la baisse de l’inflation en ce début d’année 2015 ainsi que le programme de stabilité d’avril dernier prévoyant 1 milliard € d’économies supplémentaires peuvent expliquer les chiffres globalement positifs des déficits de la Sécurité Sociale.

Pour aller plus loin :

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.