Fermer le menu
Menu

Prudence et mesure avec la prise de médicaments

par Mutuelle.fr

Prudence et mesure avec la prise de médicaments

Si les Français sont les premiers consommateurs de médicaments en Europe, devant l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie, ils n’en demeurent pas moins les mieux informés. Une campagne de sensibilisation a notamment été lancée par le ministère de la Santé pour rappeler leur bon usage. 

Le message est lancé : « Le médicament n’est pas un produit comme les autres » rappelle les autorités sanitaires. Utilisé en grande quantité et souvent sans information préalable, le médicament est devenu un produit anodin. Avec plus de 48 boîtes de médicaments consommées par an, les Français se placent dans les premiers consommateurs européens sur l’ensemble des classes thérapeutiques.

Un médicament est avant tout fait pour soigner mais s’il est mal utilisé, il peut s’avérer dangereux et toxique pour notre santé. C’est le cas des médicaments pris en trop grandes doses. Mal informé des molécules contenues dans les produits, le malade consomme souvent sans le savoir des médicaments identiques. De plus, toute prise de médicament comporte des risques potentiels d’effets secondaires. Il est donc important de consulter un professionnel de santé avant de consommer un médicament.

Pour prévenir des risques, le ministère de la Santé a lancé une campagne d’information sous forme de spots publicitaires diffusés sur les chaînes nationales ainsi que des affiches à destination des médecins et pharmaciens. Même si une baisse de la consommation en médicaments signifierait un meilleur usage des produits de santé, l’objectif premier de cette campagne est bien de faire prendre conscience, aussi bien aux consommateurs qu’aux prescripteurs, des dangers d’une mauvaise utilisation des médicaments. Suite à l’affaire du Médiator, la question du respect des indications thérapeutiques par les médecins avait en effet été soulevée.

Les autorités rappellent également qu’une consultation n’aboutit pas systématiquement à une prescription et que s’informer sur Internet ne remplace pas une consultation chez un médecin ou l’avis d’un pharmacien.  

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.