Fermer le menu
Menu

Quel système de santé pour 2025 ?

par Mutuelle.fr

Quel système de santé pour 2025 ?

Une vaste étude du cabinet Colombus Consulting propose de réformer la protection sociale des français d’ici 2025. Voici leurs préconisations.

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ? Généralisation des complémentaires santé d’entreprise, réforme du contrat responsable, généralisation du tiers payant… De nombreuses réformes vont prochainement modifier votre quotidien. Les organismes d’assurance craignent que ces mesures ne fragilisent un système de protection sociale déjà souffrant aux dépens de votre santé et de votre pouvoir d’achat.

Les pouvoirs publics absents des débats

Ce livre blanc, à l’initiative de Colombus Consulting, propose les opinions de 20 dirigeants  d’organismes d’assurance, de mutuelles, de groupes de protection sociale et d’entreprises de courtage*. Tous les organismes publics sollicités ont refusé de participer aux débats, ce qui traduit une tension entre les pouvoirs publics et les acteurs du privé.

Une opinion contrastée à l’égard du système actuel

Tous s’accordent sur le fait que le système actuel est « illisible » aussi bien pour eux que pour les français et nécessite une remise en cause. Mais on peut distinguer 2 visions :

  • Notre système est fort  et peut résister à une grave crise financière.
  • Le modèle actuel est intenable autant en terme d’efficacité que financièrement et doit être revu en profondeur : « sans réforme, ce seront les FMI, BCE et Union Européenne qui finiront par imposer à la France un big bang » alerte Marc Nabeth, senior manager chez Colombus Consulting.

Contrat responsable, tiers payant, complémentaires d’entreprise : des réformes insuffisantes

A l’unanimité, les personnalités interrogées considèrent ces réformes comme superficielles. Ces projets restreignent la liberté d’action des organismes d’assurance et uniformisent la protection sociale. La réforme des complémentaires collectives « n’était pas prioritaire, mais il est plus facile de s’occuper de la santé en politique qui concerne le quotidien de tous les Français que de la prévoyance » selon l’auteur du livre.

La prévoyance et la dépendance comme enjeux majeurs

La prévoyance est selon le livre blanc l’enjeu majeur des prochaines années. 20% des français seulement sont couverts correctement. La question de la dépendance est donc intimement liée et la création du 5ème branche dédiée au sein de l’Etat peut être une solution. « Une position claire et précise de l’Etat serait la bienvenue » à ce sujet selon Marc Nabeth.

Vers une privatisation de la santé

D’après Marc Nabeth, « nous pourrions assister à une privatisation cachée par l’effet du regroupement des acteurs ». L’objectif des organismes sera de proposer des produits globaux à leurs assurés afin de dépasser les limitations qui demeurent aujourd’hui entre santé, prévoyance,etc.

D’autres préconisations notamment à propos de l’e-santé ont été apportées. La volonté de développer la télémédecine et la domotique a été exprimée et de nombreux progrès en génétique pourraient remettre en cause le rôle des organismes d’assurance.

*André Renaudin et Philippe Dabat (AG2R La Mondiale), Sylvain Coriat (Allianz), Philippe Barret (Apicil), Philippe Risbourg (Actil), Bruno Rousset (April), Didier Weckner (Axa France), Lucie Taleyson (Axa solutions collectives), Magaly Simeon (CNP Assurances), Stéphane Dedeyan (Generali), Sylvain Merlus (Groupama Centre-Atlantique), Bruno Céron (Harmonie Mutuelle/Kalivia), Isabelle Hébert (MGEN), Arnaud Boudesseul et Gustave Pelzer (MIIIR), Patrick Degiovanni (Pacifica), Frédéric Côme (SMIP- Macif), François-Xavier Albouy (Planet Guarantee), Edouard Bidou (Groupe Prevoir), Pierre-Alain de Malleray (Santiane) et Pascal Pigot (Uneo). (Opinions récoltées entre juin 2014 et février 2015)

Pour aller plus loin :

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.