Fermer le menu
Menu

Les entreprises sont-elles prêtes à la généralisation des complémentaires santé ?

par Mutuelle.fr

Les entreprises sont-elles prêtes à la généralisation des complémentaires santé ?

A 5 mois de la généralisation des mutuelles collectives, les entreprises se sont plus ou moins préparées aux différentes réformes. Faisons le point.

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ? A partir du 1er janvier 2016, il sera obligatoire pour chaque salarié d’être couvert par la complémentaire de son entreprise. Si vous êtes salarié, votre prochaine mutuelle sera plus ou moins intéressante selon le positionnement de votre entreprise, ce qui peut avoir un impact significatif sur votre budget santé. Si vous êtes employeur et que vous n’avez pas encore engagé de réformes, vous n’êtes pas le seul mais il y a urgence.

 

Une majorité d’entreprises déjà équipée

71% des Très Petites Entreprises (TPE) disposent déjà d’une complémentaire santé. Le taux s’élève à 85% en ce qui concerne les Petites et Moyennes Entreprises (PME), les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) et les Grandes Entreprises (GE).*

Plus il y a de salariés dans l’entreprise, mieux elle est équipée. Ainsi, 99% des entreprises de plus de 500 salariés ont une complémentaire santé contre 86% et 67% pour les entreprises de 6 à 9 et de 1 à 2 salariés.

En 2010, seulement 77% des entreprises de plus de 10 salariés proposaient une couverture santé à leurs salariés.

Des entreprises bien informées

87% des PME/ETI et GE déjà équipées sont au fait des réformes.

Quant aux entreprises qui n’ont pas encore de mutuelle collective, elles sont également informées du futur dispositif en règle générale. C’est le cas de 84% des TPE et de 96% des PME/ETI et GE non équipées, soit 29% des TPE et 15% des PME-ETI-GE totales.

Des recommandations de branche plus ou moins suivies

Les entreprises sont libres de choisir leur organisme assureur. Mais leur branche professionnelle peut en recommander un certain nombre.

Près de la moitié des TPE et des PME-ETI-GE ne souhaitent pas suivre les recommandations de leur convention collective. Elles envisagent de consulter les besoins et les attentes de leurs salariés et souhaitent garder une totale autonomie.

45% des PME-ETI-GE et 41% des TPE souhaitent au contraire se contenter des dispositions de leur branche professionnelle.

 

* D’après une étude Audirep commanditée par la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF) et l’Association française de l’Assurance (AFA). 1131 entreprises françaises dont 405 TPE (1-9 salariés) et 726 PME-ETI-GE (10 salariés et plus) ont été contactées du 10 mars au 20 avril 2015.

 

Mutuelle.fr vous propose plusieurs outils afin de simplifier vos démarches :

Mots-clés :
comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.