Fermer le menu
Menu

Le carnet de santé numérique prévu pour 2017

par Mutuelle.fr

Le carnet de santé numérique prévu pour 2017

Toutes vos données de santé seront numérisées d'ici deux ans, ce qui vous permettra entre autres d'être mieux suivi par votre médecin.

Et pour vous qu'est-ce que ça change ?

Ne vous est-il pas déjà arrivé de perdre votre carnet de santé ou d'oublier de le mettre à jour ? Grâce à la numérisation de toutes vos données de santé, votre dossier médical sera actualisé en temps réel afin que rien ne soit oublié. Cela permettra à votre médecin d'avoir une base solide afin d'établir un diagnostic fiable. Vous éviterez ainsi de dépenser du temps et de l'argent dans des soins ou des rendez-vous médicaux inutiles. Vous pourrez également accéder personnellement à toutes les données vous concernant.

Le carnet de santé numérique sera généralisé d'ici 2 ans

Le Directeur Général de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie a annoncé lors des 70 ans de la Sécurité Sociale le 6 octobre dernier être « sur le point d'être missionné par la loi Santé du dossier médical partagé".

Le dossier médical personnel a été lancé en 2004 par le Ministère de la Santé mais ne s'est jamais imposé malgré 500 millions d'euros d'investissement. Pourtant plébiscité par 85% des français à l'époque, il y a eu à peine 400 000 ouvertures de dossier.

Bien implanté dans de nombreux pays dont les Etats-Unis, il devrait être généralisé progressivement dans les deux années à venir en France.

Un meilleur suivi médical et une application mobile

Le carnet de santé numérique permettra une meilleure coordination des différents professionnels de santé (médecins généralistes, médecins spécialistes, hôpitaux…). Le suivi sera ainsi meilleur, ce qui permettra d'établir de meilleurs diagnostics. La numérisation du partage des données sera par exemple très utile en cas de déménagement.

Une application smartphone sera lancée dans le même temps. Elle vous permettra de pouvoir suivre personnellement et en temps réel vos prises de médicaments, l'agenda de vos vaccins ou encore votre historique de consultation. Vous pourrez également consulter votre dossier directement depuis votre ordinateur.

Rien n'a encore été précisé quant aux modalités d'utilisation à l'étranger.

Vos données personnelles seront protégées

Les risques en matière de sécurité étaient une des raisons de l'échec du premier dossier médical partagé, mis en place à l'époque par l'Agence nationale des systèmes d'information partagée de santé (Asip).

L'Assurance Maladie, désormais en charge de son déploiement, assure que le système sera dorénavant ultra sécurisé pour éviter la fuite des données, ce qui devrait rassurer les 25% de français ne souhaitant pas numériser certaines données jugées sensibles.  

Pour aller plus loin :  

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.