Fermer le menu
Menu

Hôpitaux plan d'attractivité

par Mutuelle.fr

Hôpitaux plan d'attractivité

De nouvelles mesures en faveur de l’hôpital public

Face aux problèmes de recrutement dans l'hôpital public, Marisol Touraine vient de proposer une série de mesures pour inciter les praticiens à travailler dans le public.

Et pour vous, qu'est-ce que ça change ?

L'hôpital public est actuellement en crise. Son manque d'attractivité auprès de nombreux professionnels de santé crée de graves problèmes d'effectifs. Il reste cependant particulièrement prisé des français. Il est alors important de comprendre ce qui est mis en œuvre pour lutter contre cette détérioration afin de pouvoir être traité plus rapidement et plus efficacement à l'avenir.

Attirer davantage de jeunes

Face aux nombreux départs en retraite et au succès de l'intérim chez les jeunes, le plan a pour objectif principal de les attirer vers l'hôpital public. Un accompagnement personnalisé leur permettra de faire les meilleurs choix de carrière. Une prime d'engagement sera ensuite proposée aux praticiens acceptant de s'engager dans des hôpitaux ou des spécialités en manque d'effectifs. Elle concernera 3000 praticiens d'ici 2018. Ils pourront bénéficier par la suite d'un « accélérateur de carrière » au bout de 7 ans d'ancienneté. Enfin, la couverture sociale des jeunes praticiens sera harmonisée et optimisée.

Fidéliser et impliquer les professionnels de santé

Afin de développer les groupements hospitaliers de territoire (GHT) permettant un meilleur accès aux soins, les professionnels s'impliquant dans plusieurs projets sur différents sites pourront prétendre à une prime d'exercice territorial. Le recours à la télémédecine sera également valorisé. En tout, 15000 praticiens seront concernés. La rémunération du travail en soirée sera revue à la hausse. Les médecins souhaitant diversifier leurs missions (projets de recherche…) seront valorisés. Enfin, il sera plus simple pour certains professionnels de prolonger leur activité professionnelle et ce jusqu'à l'âge de 72 ans.

Améliorer les conditions de travail

Souvent décriées, les conditions de travail dans l'hôpital public seront améliorées. Les espaces d'expression et de dialogue seront davantage mis en valeur de même que des projets sociaux pouvant simplifier le quotidien des professionnels de santé (crèches…). Le management de proximité sera privilégié et des efforts seront faits en matière d'infrastructures. Un guide d'accompagnement sera également distribué à tous les professionnels de santé en 2016. L'ensemble des personnels sera sensibilisé à l'importance de la sécurité, de l'hygiène et des conditions de travail à l'hôpital. Enfin, la formation continue sera privilégiée et impliquera tous les professionnels de santé.

Le « Plan d'action pour l'attractivité de l'exercice médical à l'hôpital public » comprend en tout 12 engagements qui prendront effet à partir de janvier 2016. Il devrait coûter 250 millions d'euros mais sera en grande partie financé par la réduction des dépenses d'intérim.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.