Fermer le menu
Menu

Médecins généralistes : une augmentation des tarifs de consultation ?

par Mutuelle.fr

Médecins généralistes : une augmentation des tarifs de consultation ?

Depuis 2011, le prix d’une consultation chez un médecin généraliste de secteur 1 est de 23 euros. Jugé insuffisant, ce tarif est remis en question par les trois syndicats principaux des médecins généraux : la FMF, MG France et l’Unof qui souhaitent voir ce tarif augmenter à un minimum de 25 euros à compter de janvier 2016.

Et pour vous, qu’est-ce que ça change ?

L’Assurance Maladie n’a pas donné son aval quant aux demandes des syndicats. Dès lors, aujourd’hui, si la consultation chez le médecin augmente de deux euros, ceux-ci seront à votre charge si vous n’avez pas souscrit à une mutuelle ou si celle-ci ne prend pas en charge les dépassements d’honoraires. En revanche, demain, si un accord est signé entre Assurance Maladie et syndicats et que le nouveau tarif est validé à 25 euros, aucun changement n’est à prévoir pour votre portefeuille.

Un accord de la Sécurité Sociale ?

Annoncée peu avant le nouveau round de négociations avec l’Assurance Maladie, la demande d’augmentation des tarifs de consultation s’est rapidement heurtée à l’opposition de l’Assurance Maladie. Celle-ci note que les revenus des médecins généralistes ont globalement augmenté de 8,9% depuis la mise en place de nouvelles rémunérations annexes (forfait médecin traitant, etc.) et estime donc cette demande injustifiée.

Des demandes disparates

L’augmentation prévue serait de deux euros supplémentaires (demande de MG France), mais pourrait grimper jusqu’à 30 euros comme tarif de base pour l’Unof, auxquels des frais seraient rajoutés en fonction de la complexité et de la longueur de la consultation. Quant à la FMF, elle jugerait pertinent de voir une consultation tarifée à 42 euros. La CSFM, autre syndicat médical, appelle à « désobéissance tarifaire » et demande aux médecins de facturer leur consultation 30 euros, dans l’attente de réponses de l’Assurance Maladie.

Au nom de l’équité

Le principal argument avancé par ces syndicats serait l’équité. En effet, depuis quelques années, on observe une augmentation du nombre de spécialistes (consultation tarifée à 25 euros) contre une baisse significative du nombre de médecins généralistes. L’objectif de cette hausse des tarifs de consultation est donc la reconnaissance d’une équité de traitement entre généralistes et spécialistes tout en stimulant l’intérêt des étudiants en médecine qui se trouveraient ainsi plus enclins à choisir la filière généraliste. 

 

Pour aller plus loin :

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.