Fermer le menu
Menu

Un système de santé satisfaisant, mais des disparités et des dépenses grandissantes

par Mutuelle.fr

Un système de santé satisfaisant, mais des disparités et des dépenses grandissantes

La Drees, grâce à son baromètre d’opinion permet d’étudier l’avis des Français quant à leur santé, à la Protection Sociale et aux inégalités face à ces deux éléments. Ainsi, les chiffres de 2015 nous informent que si 75% des Français s’estiment satisfaits du système de santé actuel, 40% pensent que leur situation est plus difficile que celle de leurs parents et dénonce une augmentation alarmante des inégalités et de la précarité aujourd’hui en France à propos de la santé des chômeurs ou des exclus.

Le problème du reste à charge

Le reste à charge est la somme que les patients doivent payer d’eux-mêmes suite à une consultation ou un achat en pharmacie, après déduction des remboursements de la caisse d’assurance maladie et de sa complémentaire santé. L’ensemble de la population estime à 50% que ce reste à charge est un peu trop élevé. Ce chiffre explose lorsque l’on réduit la population à ceux ne bénéficiant pas de couverture complémentaire et à ceux souffrant de handicap ou d’Affections Longues Durée (ALD) qui pensent à 40% que le remboursement du reste à charge est beaucoup trop élevé. Quant aux différentes catégories socio-professionnelles, 13% des chômeurs et des ouvriers voient leur reste à charge comme beaucoup trop élevé pour seulement 7% des cadres.

Les femmes, alliées de la Protection Sociale ?

Les femmes estiment à plus de 25% que la Sécurité Sociale devrait voir son intervention renforcée contre seulement 19% des hommes. Pour 56% d’entre elles, la priorité est de maintenir le niveau de prestation et 25% déclarent que le niveau de Sécurité Sociale n’est pas suffisant. Pour elles, l’universalité de l’assurance maladie et retraite est capitale. Ces différences sociologiques peuvent s’expliquer par des destins professionnels et personnels différents qui induiraient des perceptions différentes face au système de santé actuel en France.

Les disparités face aux soins

Sept Français sur dix déclarent avoir des craintes quant à l’avenir. Ces doutes augmentent lorsque les personnes interrogées disent connaître un chômeur ou un proche en situation précaire. En outre, 55% des sans-emploi affirment que l’Etat devrait intervenir de façon plus affirmée dans le secteur de la santé, contre seulement 44% des actifs occupés. Face à la précarité, 78% des chômeurs pensent que leur situation quant aux soins est moins bonne que celle de la génération les précédents. 

 

Pour aller plus loin :

Consultations : quels remboursements ? 

Qu'est ce que la Sécurité Sociale ?

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.