Fermer le menu
Menu

DRESS : une nouvelle étude sur la complémentaire santé

par Mutuelle.fr

DRESS : une nouvelle étude sur la complémentaire santé

La Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) a réalisé une étude globale sur les complémentaires santé avant la généralisation de celles-ci. L’organisme fait un compte rendu des protections santé portant sur les années allant de 2012 à 2015 en France.

La mutuelle santé : une large couverture

Un des principaux points qui ressort des analyses de la DREES est bien l’omniprésence de la mutuelle santé. En effet, même avant la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise, plus de 95% de la population française bénéficiait d’une couverture santé avant le 1er janvier 2016. Cela en fait un des pays européens où la protection santé est la plus large.

Cependant, l’accès à cette couverture dépend grandement de différents facteurs : économiques, sociaux, financiers… En effet, si l’on pouvait auparavant croire que les personnes ayant déjà de gros problèmes de santé avaient moins de chance de réussir à souscrire à une mutuelle santé (les mutualistes et assureurs courraient alors plus de risques), cela n’est plus vrai aujourd’hui. La suppression des questionnaires santé depuis plus de 10 ans explique la baisse de l’importance de l’état de santé et lors de la signature du contrat.  

Les organismes complémentaires

En raison de cette répartition non homogène des contrats au sein de la population française, deux dispositifs ont été mis en place pour pallier les problèmes financiers : la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) pour plus de 6,8% de la population et l’ACS (aide à la complémentaire santé). Ces deux organismes ont versé en 2014 près de 27 milliards d’euros. C’est grâce à ceux-ci que la France arrive dans le Top 5 des pays européens les mieux couverts en santé.

Quels sont les contrats ?

En 2012, 54% de la population choisissent un contrat de mutuelle santé individuel et 35% préfèrent passer par le biais de leur employeur (16% par leur propre employeur et 19% en passant, en tant qu’ayant droit, par l’employeur d’un membre du ménage).

En 2013, plus de 61% des Français étaient couverts par des contrats choisis par décision unilatérale de l’employeur, 28% étaient couverts par un accord de branche (ou une convention collective) et enfin 11% suivaient l’accord d’entreprise.

Un marché concurrentiel

En 2014, ce n’est pas moins de 573 établissements axés assurance et mutuelle qui évoluent en France. Malgré une forte baisse de ces organismes (la division est presque de deux), le marché reste ultra-concurrentiel.

Il est aujourd’hui intéressant d’observer les futures évolutions de ce marché en constante évolution, en particulier suite à la généralisation des complémentaires santé d’entreprise depuis 2016 et la petite révolution des mutuelles santé seniors à venir en 2017.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.