Fermer le menu
Menu

Le moustique tigre, un ennemi à abattre ?

par Mutuelle.fr

Le moustique tigre, un ennemi à abattre ?

Avec le redoux des températures du printemps et l’hiver étonnamment chaud de 2016, les moustiques se préparent à refaire leur apparition. Nous les connaissons pour les petits désagréments qu’ils apportent lorsque la piqûre survient : boutons, démangeaisons et allergies pour les moins chanceux. Cependant, un nouveau type de moustique s’invite en France depuis ces dernières années : le moustique tigre. Plus dangereux que ses autres comparses, s’en protéger peut relever du parcours du combattant.

Un vecteur de maladie

Le moustique tigre n’agit pas différemment des autres moustiques. Il vole de victimes en victimes et pourrait, dans le pire des cas, créer des douleurs et des démangeaisons suite à sa piqûre. Cependant, le principal problème du moustique tigre vient de son potentiel à transmettre des maladies comme le chikungunya, la dengue ou encore le virus zika dernièrement. En effet, un moustique tigre sain peut piquer une personne malade, devenir infecté et transmettra cette infection à une personne saine lors de la prochaine piqûre.

Le moustique tigre envahit la France

Ce type de moustique est reconnaissable par sa taille : il est plus gros qu’un moustique commun. Son corps noir est également zébré de rayures blanches, particularité d’où il tient son surnom de « moustique tigre ». On le trouve habituellement dans les zones tropicales, chaudes et humides comme l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-Est, l’Afrique ou la zone Caraïbes. Cependant, depuis une dizaine d’année, le moustique tigre pose de plus en plus ses valises en Italie et même dans le Sud de la France. Une tendance qui tend à se renforcer, en corrélation avec la hausse des températures.  

Comment se protéger ?

Les moustiques tigres se développent très vite et à proximité d’eaux stagnantes, là où ils pondent leurs œufs. Il conviendra donc d’éviter les zones marécageuses ou encore de conserver de l’eau dans les soucoupes de pots de fleurs. Contrairement aux moustiques communs, le moustique tigre attaque non seulement la nuit, mais également le jour. La meilleure protection reste donc de se couvrir les bras et les jambes avec des tenues adaptées et de penser à une moustiquaire pour la soirée. Si vous apercevez un moustique tigre, vous pourrez le déclarer sur ce site : http://www.signalement-moustique.fr/.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.