Fermer le menu
Menu

TOP 15 : Les sujets de santé les plus suivis en 2016 (Partie III)

par Mutuelle.fr

TOP 15 : Les sujets de santé les plus suivis en 2016 (Partie III)

11. L'émergence de nouveaux virus 

La polio et le VIH sont deux des maladies les plus dévastatrices de notre temps, mais elles sont en déclin ou, dans le cas de la poliomyélite, sur le point d'être éradiquée. Dans le même temps, les virus Zika et Ebola sont de nouvelles menaces inattendues et posent des défis à la sécurité sanitaire mondiale. Pour de nombreux systèmes de santé à travers le monde, ces dangers s’imposent déjà comme des dangers immédiats.

12. L'AVC

L'AVC est la troisième cause de décès chez les femmes, et le numéro quatre sur les causes de décès chez les hommes. Pour éviter les risques d'accident vasculaire cérébral, les spécialistes préconisent l’arrêt de la cigarette, la perdre du poids en cas de surpoids ou d’obésité, de pratiquer un sport régulièrement et d’avoir une alimentation saine.

13. Les maladies cardiaques

Chez les hommes et les femmes, les maladies cardiaques sont les plus meurtrières en Europe si l’on se réfère à l’échelle d’une année. Les maladies du cœur soit les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux tuent plus de personnes que toutes les formes de cancer combinées. Cessez de fumer et de manger un régime alimentaire faible en gras et en sodium pour réduire votre risque.

14. L'e-santé

Depuis l’avènement des nouvelles technologies, l’e-santé se taille petit à petit la part du lion dans l’univers de la santé. Que ce soit par le biais d’applications, de connexion dans les infrastructures médicales, la télémédecine, les suivis à distance ou encore les objets connectés, la France est de plus en plus séduite par ce mélange entre digital, technologie et santé. Aujourd’hui, malades comme personnes en bonne santé peuvent se servir de l’e-santé dans l’objectif du « mieux vivre ».

15. La vaccination

Faut-il douter des vaccins ? Voici la dernière question qui ébranle le paysage de la santé française et européenne. Il est aujourd’hui possible de se faire vacciner et donc de se protéger en théorie contre de nombreuses maladies (grippe, hépatite B, etc.). Cependant, énormément de spécialistes et d’associations dénoncent le caractère non seulement inutile, mais dangereux de certains vaccins. Ceux-ci pourraient causer d’importants dégâts sur la santé des patients et serviraient à nourrir les industries pharmaceutiques.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.