Fermer le menu
Menu

TOP 15 : les idées reçues sur la santé, vraies ou fausses ? (Partie II)

par Mutuelle.fr

TOP 15 : les idées reçues sur la santé, vraies ou fausses ? (Partie II)

6. Ne jamais louper le petit déjeuner

Le petit déjeuner, c’est sacré ! On se rappelle tous des gros yeux que nous faisaient nos parents lorsque nous partions pour une journée d’école le ventre vide. Une étude américaine a récemment prouvé que les performances intellectuelles d’enfants de six ans ayant pris un petit déjeuner étaient nettement supérieures à celles d’enfants n’ayant rien dans le ventre.

Verdict : vrai !

7. Le sommeil coupe la faim

Le proverbe « qui dort, dîne » n’a rien à voir avec la sensation coupe faim d’une sieste. Il n’était autrefois utilisé que pour signifier aux clients d’auberge que le gite et le couvert étaient liés. Bien dormir signifie donc qu’il faudra surveiller son assiette pour que ce sommeil soit réparateur : il faut en effet éviter de manger trop gras le soir.

Verdict : faux !

8. Adapter sa nourriture pour déterminer le sexe de bébé

Les grands-mères préconisent quelques fois de manger salé pour avoir un garçon ou sucré pour avoir une fille (en fonction des familles, c’est même parfois l’inverse !). Une étude menée par le docteur François Papa propose même des régimes plus de deux mois avant conception pour choisir tel ou tel sexe en fonction de la composition en magnésium ou en fer des aliments. Aucun résultat n’est aujourd’hui disponible à ce sujet.

Verdict : faux !

9. Être fumeur : détermination de nos gênes ?

Si mes parents sont de gros fumeurs, serais-je un gros fumeur également ? Si ce lien peut paraître absurde, il a pourtant été démontré par l’Inserm. La génétique, en plus de l’environnement joue un grand rôle en ce que trois gènes situés sur le chromosome 15 influencent le niveau d’addiction à la nicotine.

Verdict : vrai et faux ! Si nos gènes entrent en effet en jeu, l’environnement joue à plus de 50% sur nos risques de devenir fumeur ou non.

10. Huit heures de sommeil par nuit !

Une bonne nuit signifie plusieurs choses : meilleure mémorisation, renouvellement des tissus, repos des muscles ou encore élimination du stress et régulation de poids. Mais alors, quelle est la bonne durée de sommeil ? Si certains martèlent le chiffre huit, en réalité, cela dépend des organismes ou encore de l’âge. La moyenne française se situe à sept heures.

Verdict : faux !

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.