Fermer le menu
Menu

Covid-19 | Tout savoir sur la campagne de vaccination

Covid-19 | Tout savoir sur la campagne de vaccination

Les coulisses de la campagne de vaccination Covid-19

C’était l’événement le plus attendu de l’année 2020 : la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2 a démarré le 27 décembre. La première personne à avoir reçu le vaccin en France est une femme de 78 ans. Début février 2021, un mois après la première dose injectée, l’OMS a appelé l’Europe à accélérer le processus de vaccination contre la Covid-19. Alors, où en est-on de l’administration du vaccin ? Quels sont les prochains événements clés de la campagne ? Le point sur la situation.

 

Un calendrier de vaccination en plusieurs étapes

Lors de son lancement, la campagne de vaccination ciblait exclusivement les patients des Ehpad, les professionnels de santé fragiles et les personnes de plus de 75 ans. Un deuxième vaccin est arrivé ensuite sur le marché : son administration a été réservée au personnel soignant et aux personnes entre 50 à 64 ans avec des risques de santé. Depuis le 25 février, les médecins libéraux et les médecins du travail peuvent désormais réaliser l’injection dans leur cabinet.

Prochaine étape pour la campagne : ouvrir le vaccin à toute la population de 50 à 64 ans, courant mars. Le président de la République entend bien donner la possibilité à tous les Français qui le souhaitent de se faire vacciner d’ici la fin de l’été 2021.

 

Vaccination contre la Covid-19 : où en est-on ?

Mi-février, la vaccination a dépassé la barre des 3 millions sur le territoire, avec plus de 2,2 millions de premières injections, soit 4,3% de la population majeure. À cette date, 42,1% des personnes de plus 80 ans avaient donc déjà reçu le vaccin.

Avec moins de 5% des Français vaccinés, la France ne fait pas partie des bons élèves. Il n’y a qu’à regarder du côté des Émirats Arabes Unis ou de l’Israël pour constater le retard. Là-bas, ils affichent des taux respectifs de 62,19% et 59,13%. En Israël, 80% des plus de 60 ans sont déjà vaccinés depuis début février. Parmi nos voisins proches, le Royaume-Uni est aussi bien plus avancé, avec un pourcentage de 28,04%. Aux États-Unis, malgré une population qui dépasse 320 millions d’habitants, le taux est déjà à 15,03%. Les pays limitrophes de la France, quant à eux, ne font guère mieux : seulement 4,28% en Italie, 3,86% en Belgique ou encore 4,20% au Luxembourg. Tout en bas du classement, le Japon n’a vacciné que 0,02% de sa population et le pourcentage est quasi nul en Nouvelle-Zélande, en Égypte, en Ukraine ou en Guinée.

L’accélération de la vaccination est aujourd’hui une priorité. Les experts parlent en effet depuis le début de la pandémie de la fameuse immunité collective, qui pourrait être atteinte si 60% de la population est immunisée. Le marathon continue !

Ne passez pas à côté des
meilleures offres