Fermer le menu
Menu

Le remboursement de la contraception des jeunes étendu jusqu’à 25 ans

Le remboursement de la contraception des jeunes étendu jusqu’à 25 ans

 Actuellement, les frais relatifs à la contraception demeurent à la charge exclusive des femmes qui y ont recours. Seules les mineures bénéficient de la gratuité pour la contraception, qui a été mise en place en deux phases : Depuis 2013 pour les jeunes filles entre 15 et 18 ans, puis généralisée aux moins de 15 ans depuis le 1er Janvier 2020.

De nouvelles mesures viendront prochainement renforcer ce dispositif, en élargissant notamment le champs des bénéficiaires. Le point sur ces changements.

Une prise en charge qui s’inscrit dans une démarche de prévention

Olivier VERAN, le ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé le 9 septembre dernier, que la contraception deviendrait gratuite pour toutes les femmes de moins de 25 ans à compter du 1er janvier 2022.

 Cette mesure étendra la gratuité de la contraception jusqu’alors réservée aux mineures.

 C’est le constat du recul de l’usage de la contraception qui a motivé la prise de cette mesure. En effet, une part trop importante des femmes n’a pas accès aux méthodes de contraception les plus efficaces, pour des questions majoritairement financières.

L’extension de la gratuité de la contraception est également un moyen de prévenir les actes d’IVG, et leurs potentiels impacts sur la santé des femmes qui y ont recours.

 À partir du 1er janvier 2022, l’Assurance Maladie prendra en charge à 100% et sans avance de frais, le coût du contraceptif lui-même, et des actes liés.

Il est en effet prévu la prise en charge d’une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme, et les éventuels examens biologiques de suivi.

 Cette consultation annuelle est capitale pour que chaque femme puisse échanger avec un professionnel de santé, sur la solution de contraception la plus adaptée à sa situation et ses besoins.

 Les contraceptifs concernés par cette gratuité sont les pilules de 1ère et 2ème générations, l’implant ou le stérilet, ainsi que la contraception hormonale d’urgence.

 Pour en bénéficier, il faudra justifier d'avoir moins de 25 ans, une simple formalité notamment par le biais de la carte Vitale.

Bon à savoir

 Seront exclus de cette prise en charge les crèmes spermicides, préservatifs masculins ou féminins, les patchs, anneaux vaginaux et pilules de 3ème et 4ème générations.

 

Une mesure à fort impact pour les femmes

 Le gouvernement estime que cette mesure bénéficiera à 3 millions de femmes.

 L’extension de cette gratuité aux femmes âgées entre 18 et 25 ans, vise à accompagner l’autonomie financière de ces jeunes femmes, qui ne peuvent plus être rattachées à la complémentaire santé de leur foyer.

 Le coût annuel de cette mesure est estimé à 21 millions d’euros.

 En marge de cette mesure, les députés ont prévu un rapport du gouvernement au Parlement, pour étudier les moyens à mettre en œuvre afin de développer la contraception masculine.

La France accuse en effet un retard conséquent sur ce sujet, afin que la question de la contraception ne soit plus abordée qu’exclusivement sous l’angle féminin.

 Le gouvernement élargit l’accès à la contraception pour qu’aucune jeune femme ne fasse l’impasse, faute de moyens. Un suivi annuel renforcera la prévention mais également la détection précoce d’éventuelles pathologies. C’est une excellente mesure de santé publique !

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/3 
Vos coordonnées
Email sur lequel vous recevrez vos devis personnalisés.
En indiquant votre numéro de téléphone, vous acceptez d'être rappelé.
Étape 2/3 
Protection des données personnelles

Protection des données à caractère personnel

Conformément au Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, et à la Loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, Mutuelle.fr vous informe que les informations personnelles collectées font l’objet d’un traitement informatisé. En tant que responsable de traitement, Mutuelle.fr les utilise pour répondre aux demandes de comparaison tarifaire, assurer une mise en relation avec les organismes et intermédiaires d’assurances sélectionnés, permettre l’établissement et la communication de devis par ces derniers, permettre la création d‘un compte-utilisateur, évaluer la satisfaction, améliorer l’expérience utilisateur relative aux services proposés sur le site, étudier les demandes de référencement des organismes et intermédiaires d’assurances et établir des reportings statistiques.

Dans le cadre du service de mise en relation, vos données sont communiquées de manière sécurisée aux organismes et intermédiaires d’assurances sélectionnés sur Mutuelle.fr, qui sont susceptibles de les utiliser à des fins de prospection commerciale, d’analyse et de mise en œuvre de mesures précontractuelles ou contractuelles, notamment lors d’une demande de souscription en ligne. Ces mêmes destinataires sont susceptibles de transférer vos données hors de l’Union Européenne. Le cas échéant, ce transfert est encadré selon les modalités qui vous seront communiquées par le destinataire.

Vos données peuvent, avec votre accord et sauf inscription de votre part sur la liste BLOCTEL d’opposition au démarchage téléphonique, faire l’objet d’une cession ou d’une communication aux partenaires commerciaux de Mutuelle.fr**, qui pourront vous démarcher dans un délai maximum de 3 mois afin d’évaluer vos besoins et vous mettre en relation avec des professionnels de l’assurance santé.

Vos données seront conservées par Mutuelle.fr le temps nécessaire à l’exécution de ces différentes finalités, ou pour les durées spécifiquement prévues par la CNIL (normes pour le secteur de l’assurance) ou la loi (prescriptions légales).

Mutuelle.fr cherche à satisfaire de manière optimale les demandes des utilisateurs et les attentes des organismes et intermédiaires d’assurance référencés sur son site, condition primordiale à la continuation de son activité. À cet effet, le traitement des données personnelles recueillies sur le site s’effectue sur la base de l’exécution de mesures précontractuelles ou contractuelles prises à la demande de la personne concernée et/ou de l’intérêt légitime de Mutuelle.fr. Par exception, toute finalité de traitement soumise au consentement de la personne concernée est présentée en conséquence et de manière explicite au moment de la collecte des données afférentes. Le retrait de ce consentement peut s’effectuer à tout moment sans que cela ne remette en cause la licéité du traitement fondé sur ce dernier et effectué antérieurement au retrait.

Lors de la collecte des informations, vous êtes informés du caractère obligatoire ou facultatif des réponses à fournir. La communication des informations obligatoires est requise pour pouvoir utiliser les services proposés par Mutuelle.fr.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation de traitement, d’opposition au traitement, d’effacement et de portabilité des données vous concernant. Ces requêtes peuvent être adressées à notre Délégué à la protection des données par email : contact-cnil@mutuelle.fr. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.

* Liste des organismes et intermédiaires d’assurance référencés de Mutuelle.fr : AFI Assurances - Alptis - AÉSIO Mutuelle - April Santé Prévoyance - Cocoon - France Mutuelle - HEYME - Identités Mutuelle - MGC - Miltis - Mutualia - Mutuelle Bleue - Mutuelle GSMC - Santiane - Selfassurance - SwissLife

** Liste des partenaires commerciaux de Mutuelle.fr : Finanzen

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’offres de la part de Mutuelle.fr, vous pouvez vous désabonner grâce à ce lien.

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’offres de la part des Partenaires commerciaux de Mutuelle.fr, vous pouvez vous désabonner grâce à ce lien.

*obligatoire
Ne passez pas à côté des
meilleures offres