Fermer le menu
Menu

L’été arrive, le soleil aussi

par Mutuelle.fr

L’été arrive, le soleil aussi

Les accros au bronzage sont toujours plus nombreux sur les plages à « dorer au soleil » en cette période estivale, mais connaissent-ils les risques auxquels ils s’exposent ?

Sur la plage, à la montagne ou à la campagne, les méfaits des ultraviolets (UV) sont les mêmes et s’y exposer sans protection ou mal protégé, augmente sensiblement les risques de développer un cancer de la peau. C’est suite à ce constat que des scientifiques du Centre international de recherche sur le cancer ont, depuis 2009, déclaré les UV comme faisant partie des agents les plus cancérogènes. En effet, faisant forte concurrence au tabac, à l’amiante ou au plutonium, le soleil est responsable de 80 000 nouveaux cas de cancers de la peau par an.

Les effets néfastes d’une exposition trop importante aux UV sont multiples : vieillissement accéléré de la peau, affaiblissement du système immunitaire, phénomènes d’inflammation… Des petits désagréments qui favorisent l’apparition d’un mélanome, type de cancer particulièrement agressif qui peut être maitrisé s’il est détecté suffisamment tôt, mais dont le traitement se complique fortement une fois le stade des métastases atteint.

L’information quant aux conséquences d’une exposition au soleil trop intensive se répand petit à petit chez les Français. S’ils reconnaissent bien le soleil comme un facteur cancérogène, la majeure partie continue de croire qu’un coup de soleil prépare la peau aux expositions, ce qui est faux ! L’information est ainsi souvent soit insuffisante soit trop tardive : le décalage entre une exposition abusive et le développement de tumeurs est souvent de plusieurs années.

Comment se protéger efficacement ?

Contrairement aux idées reçues, faire des séances d’UV artificiels en cabine ne prépare pas la peau à une exposition au soleil, bien au contraire. Si la première séance a lieu avant 35 ans, le risque de développer un mélanome est même majoré de 75 % et, de manière plus générale, chaque exposition en cabine d’UV augmente un peu plus la probabilité de contracter un cancer de la peau, quel que soit votre âge. Ces séances ne permettraient même pas de bronzer véritablement selon Evelyne Sage, directrice de recherche à l’Institut Curie, mais seulement de donner « bonne mine » en délivrant une dose massive d’UV extrêmement nocive pour l’utilisateur.

Alors que faire pour se protéger efficacement du soleil ? Voici quelques conseils simples :

  • Eviter toute exposition entre 12h et 16h car c’est alors que l’intensité des rayons ultraviolets les plus nocifs est à son maximum.
  • Se couvrir en portant des vêtements secs, légers mais à mailles serrées et couvrants, voire si possible un chapeau et des lunettes, afin d’éviter toute agression de la rétine.
  • Utiliser des crèmes solaires filtrantes un quart d’heure avant l’exposition et renouveler la couche de crème toutes les deux heures sur les parties du corps découvertes.
  • Faire attention aux cosmétiques et aux médicaments ayant des contre-indications à l’exposition au soleil, toujours bien lire la notice avant l’utilisation.
  • Penser à s’hydrater : boire de l’eau permet de limiter un dessèchement de la peau trop important face au soleil.
  • Veiller à surtout très bien protéger les enfants : leur peau n’est pas apte à se défendre efficacement contre les agressions des rayons ultraviolets, c’est pourquoi ils sont les premières victimes de leurs méfaits. Des coups de soleil répétés pendant l’enfance peuvent favoriser l’apparition d’un cancer de la peau une fois adulte.

Malgré toutes ces mises en garde, il s’agit de ne pas diaboliser le soleil pour autant. Il a des effets positifs remarquables sur l’humeur, les os, le système de défense immunitaire, mais uniquement en s’exposant de manière raisonnable. Sortez profiter du soleil en dehors des heures les plus chaudes, quotidiennement et à petites doses et vous pourrez en tirer de nombreux bénéfices.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.