Fermer le menu
Menu

L’effet positif de l’accord du « tiers payant contre génériques »

par Mutuelle.fr

L’effet positif de l’accord du « tiers payant contre génériques »

Suite à la baisse continue des ventes de médicaments génériques depuis 2011, l’Assurance-maladie et les syndicats de médecins ont signé un accord « tiers payant contre génériques » au mois d’avril dernier. L’objectif du dispositif est de favoriser le développement des génériques en obligeant les patients préférant les médicaments de marque à faire l’avance des frais et à envoyer leur feuille de soins « à l’ancienne » après y avoir collé les vignettes précisant le taux de remboursement de la Sécurité sociale. Cette mesure, déjà en place dans plusieurs départements, sera généralisée à la France entière d’ici la fin de l’été.

L’Assurance-maladie entend ainsi économiser 200 millions d’euros en augmentant la vente des génériques dont le taux de pénétration a fortement décru depuis 2011. De 79% en 2010, il était passé à 76,3% en 2011 et à 71,4% aujourd’hui. La mesure sur le tiers payant prévoit notamment de faire remonter le taux de délivrance des génériques à 85% d’ici fin 2012.

Au-delà de l’effet dissuasif auprès des patients devant faire l’avance des frais, l’accord prévoit également de sanctionner les pharmacies réfractaires. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à l’interdiction temporaire pour le pharmacien de pratiquer le tiers payant.

Les effets de l’accord sont déjà positifs. Au 15 juillet dernier, le taux de pénétration des génériques en France a déjà dépassé les 74% en moyenne. Le meilleur élève en la matière est le département des Alpes Maritimes dont le taux a pris 18 points en passant de 67% à 85% en un mois et demi seulement. Paris est passé quant à elle de 62% à 66% en deux semaines. Certains départements, dans lesquels le principe du « tiers payant contre génériques » est en expérimentation depuis 2 ans, ont dépassé les 85% de pénétration dès 2011.

La prochaine étape aura lieu au mois de septembre. L’Assurance-maladie a en effet prévu de signer un accord avec les syndicats de médecins afin de les inciter à prescrire des médicaments ayant leur équivalent en générique.

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.