Fermer le menu
Menu

Doit-on réévaluer le prix des médicaments ?

par Mutuelle.fr

Doit-on réévaluer le prix des médicaments ?

Ce sont plus de 4 000 médicaments qui ont été passés en revue par les professeurs Philippes Even et Bernard Debré. Leur guide faisant la liste des médicaments utiles, inutiles et dangereux, sorti début septembre, provoque une véritable onde de choc sur la situation pharmaceutique en France. Selon leur constat, un médicament sur 2 serait inutile et 1 sur 20 potentiellement dangereux.

Les français, sont les plus grands consommateurs de médicaments en Europe. Selon la députée Michèle Rivasi (EELV) membre de la commission santé du Parlement européen, « on prescrit trop ». Sur 10 consultations, 9,7 donnent lieu à une ordonnance contre 4 aux Pays-Bas. Des mesures de redressements pourraient alors permettre, selon elle, une économie de 10 milliards d’euros.

La députée s’attaque également aux prix des médicaments et aux modalités de fixation de ces prix, qu’elle juge « opaques ». Les laboratoires n’hésiteraient pas, en effet, à lancer de nouveaux traitements plus chers mais sans avancée significative. Pour preuve, une étude de la Haute Autorité de santé lancée en 2011, annonce que sur 232 médicaments testés, un seul médicament présenterait une véritable amélioration. Pourtant tous ces médicaments sont remboursés par la Sécurité sociale.

La députée relance donc le débat sur les mesures et réformes à envisager pour stopper l’augmentation des profits pharmaceutiques au détriment de la Sécurité sociale qui voit son déficit se creuser. Le consommateur a aussi à y gagner puisqu’en 10 ans le prix « net » des médicaments a augmenté en moyenne de 0,6 % par an (avec prise en charge de la Sécu mais hors remboursement mutuelles).

comments powered by Disqus
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.