Fermer le menu
Menu

Excès de sédentarité et manque d’activité physique, un enjeu de santé publique

Excès de sédentarité et manque d’activité physique, un enjeu de santé publique

Selon une étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), les français sont trop sédentaires. En effet, 95% de la population est exposée à un risque de détérioration de leur santé en raison d’un manque d’activité physique, ou un temps trop important passé assis.

Ces risques sont majorés lorsque la sédentarité et le manque d’exercice physique sont cumulés. La promotion d’un mode de vie plus sain, intégrant l’activité physique et moins de sédentarité est un enjeu de santé publique. Zoom sur les catégories de personnes les plus exposées, et les moyens d’y remédier.

Les populations les plus concernées

Seulement 5% de la population aurait un niveau d’activité suffisant pour protéger sa santé.

En 2016, une étude de l’ANSES identifiait les besoins d’activité physiques à cumuler pour être en bonne santé :

  • Réaliser des exercices d’assouplissement 2 à 3 fois par semaine (étirements, yoga etc.)
  • Faire du renforcement musculaire 1 à 2 fois par semaine (porter des charges lourdes, natation etc.)
  • Pratiquer 5 fois par semaine pendant 30 minutes,une activité cardiorespiratoire (courir, marche rapide etc.)

Selon cette étude, les femmes sont plus exposées à un manque d’activité physique. 70% des femmes ont un niveau d’activité inférieur à celui recommandé, contre 42% des hommes.

En ce qui concerne la sédentarité, il est prouvé que passer plus de 8h par jour en position assise expose à des risques pour la santé. Les catégories de personnes les plus touchées sont les adultes de moins de 45 ans et ceux ayant un faible niveau d’étude.

Un risque accru pour la santé en cas d’expositions cumulées

Plus d’un tiers des adultes en France est concerné par un niveau de sédentarité élevé et une activité physique insuffisante. Ces personnes sont plus exposées aux maladies cardiovasculaires et à certains types de cancers. Également, ils  sont plus sujets à développer de l’hypertension et à souffrir d’obésité. Ces comorbidités entraînent des taux de mortalité plus élevés.

Le cumul de la sédentarité et le manque d’activité physique accroît le risque de développer des pathologies et d’altérer sa santé.

Des actions collectives à mettre en place pour réduire ces risques

L’initiative personnelle est un élément clé dans la réduction de la sédentarité et la pratique d’une activité physique suffisante.

Néanmoins, la prise de certaines mesures collectives pourrait permettre de généraliser et favoriser ces habitudes pour le plus grand nombre.

Une meilleure prise en compte de la pratique sportive dans les politiques publiques est un important levier de réduction des risques sanitaires.

L’ANSES évoque que ses recommandations se heurtent à des obstacles qui relèvent de l’organisation du temps de travail ou scolaire, des réseaux de transports et de l’aménagement du territoire. C’est l’organisation de nos modes de vie qui est à repenser, notamment via les infrastructures. Sur les lieux de travail, une lutte active contre la sédentarité est essentielle. En milieu scolaire, une meilleure organisation du temps et de l’espace pour la pratique du sport est déterminante pour ancrer les bonnes habitudes dès le plus jeune âge. Enfin, nos villes devraient permettre d’intégrer la marche ou le vélo dans nos déplacements quotidiens.

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/3 
Vos coordonnées
Email sur lequel vous recevrez vos devis personnalisés.
Étape 2/3 
Protection des données personnelles

Protection des données à caractère personnel

Conformément au Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, et à la Loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, Mutuelle.fr vous informe que les informations personnelles collectées font l’objet d’un traitement informatisé. En tant que responsable de traitement, Mutuelle.fr les utilise pour répondre aux demandes de comparaison tarifaire, assurer une mise en relation avec les organismes et intermédiaires d’assurances sélectionnés, permettre l’établissement et la communication de devis par ces derniers, permettre la création d‘un compte-utilisateur, évaluer la satisfaction, améliorer l’expérience utilisateur relative aux services proposés sur le site, étudier les demandes de référencement des organismes et intermédiaires d’assurances et établir des reportings statistiques.

Dans le cadre du service de mise en relation, vos données sont communiquées de manière sécurisée aux organismes et intermédiaires d’assurances sélectionnés sur Mutuelle.fr, qui sont susceptibles de les utiliser à des fins de prospection commerciale, d’analyse et de mise en œuvre de mesures précontractuelles ou contractuelles, notamment lors d’une demande de souscription en ligne. Ces mêmes destinataires sont susceptibles de transférer vos données hors de l’Union Européenne. Le cas échéant, ce transfert est encadré selon les modalités qui vous seront communiquées par le destinataire.

Vos données peuvent, avec votre accord et sauf inscription de votre part sur la liste BLOCTEL d’opposition au démarchage téléphonique, faire l’objet d’une cession ou d’une communication aux partenaires commerciaux de Mutuelle.fr**, qui pourront vous démarcher afin d’évaluer vos besoins et vous mettre en relation avec des professionnels de l’assurance santé.

Vos données seront conservées par Mutuelle.fr le temps nécessaire à l’exécution de ces différentes finalités, ou pour les durées spécifiquement prévues par la CNIL (normes pour le secteur de l’assurance) ou la loi (prescriptions légales).

Mutuelle.fr cherche à satisfaire de manière optimale les demandes des utilisateurs et les attentes des organismes et intermédiaires d’assurance référencés sur son site, condition primordiale à la continuation de son activité. À cet effet, le traitement des données personnelles recueillies sur le site s’effectue sur la base de l’exécution de mesures précontractuelles ou contractuelles prises à la demande de la personne concernée et/ou de l’intérêt légitime de Mutuelle.fr. Par exception, toute finalité de traitement soumise au consentement de la personne concernée est présentée en conséquence et de manière explicite au moment de la collecte des données afférentes. Le retrait de ce consentement peut s’effectuer à tout moment sans que cela ne remette en cause la licéité du traitement fondé sur ce dernier et effectué antérieurement au retrait.

Lors de la collecte des informations, vous êtes informés du caractère obligatoire ou facultatif des réponses à fournir. La communication des informations obligatoires est requise pour pouvoir utiliser les services proposés par Mutuelle.fr.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation de traitement, d’opposition au traitement, d’effacement et de portabilité des données vous concernant. Ces requêtes peuvent être adressées à notre Délégué à la protection des données par email : contact-cnil@mutuelle.fr. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.

* Liste des organismes et intermédiaires d’assurance référencés de Mutuelle.fr : SwissLife - AFI Assurances - Alptis - Mutuelle Bleue - Assuréma - Miltis - HEYME - MGC - AÉSIO Mutuelle - France Mutuelle - Mutualia - Mutuelle GSMC - Cocoon - Identités Mutuelle - April Santé Prévoyance - Santiane - Selfassurance

** Liste des partenaires commerciaux de Mutuelle.fr : Afi Assurances

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’offres de la part de Mutuelle.fr, vous pouvez vous désabonner grâce à ce lien.

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’offres de la part des Partenaires commerciaux de Mutuelle.fr, vous pouvez vous désabonner grâce à ce lien.

*obligatoire
Ne passez pas à côté des
meilleures offres