Fermer le menu
Menu
ostéo

L’ostéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Plus de quatre français sur dix affirment avoir déjà consulté un ostéopathe. Sur quoi cette pratique médicale qualifiée de « médecine douce » agit-elle ? Comment se passe une consultation ?

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Tout d’abord, l’ostéopathie est ce que l’on appelle une médecine manuelle. Elle utilise la manipulation physique pour rétablir l’équilibre qui peut exister entre les différents systèmes musculosquelettiques. Il existe d’ailleurs certains principes de base qui permettent au praticien d’exercer son art.

Ainsi, chaque fonction corporelle est en étroite relation avec l’ensemble de l’organisme, et ce qui se passe dans une partie du corps aura nécessairement des répercussions sur les autres parties. C’est pourquoi, en consultation, votre ostéopathe pourra manipuler des zones qui vous paraitront très éloignées de l’endroit où est localisée votre douleur. L’ostéopathie s’appuie également sur l’importance primordiale des artères dans la régulation du système et affirme que le corps dispose de moyens d’autorégulation qu’il s’agit de stimuler et d’accompagner par la manipulation.

Que pouvez-vous soigner chez un ostéopathe ?

De manière générale,  votre ostéopathe pourra soigner vos douleurs liées à vos systèmes musculaire et squelettique. Une étude a montré que plus de 50% de son activité concerne des maux de dos. En effet, de plus en plus de patients se plaignent de douleurs liées à une mauvaise posture au travail, due notamment au temps passé devant un ordinateur.

L’ostéopathe saura également vous apporter une solution en cas de douleurs aiguës (fractures, entorses, douleurs liées à une activité sportive) ou chroniques (hernies discales, douleurs articulaires, scolioses, …) ainsi que pour les affections concernant les troubles des systèmes digestifs, génito-urinaires, pulmonaires, neurologiques…

Vous pouvez aussi aller consulter un ostéopathe de manière préventive. Ce cas concerne notamment de plus en plus de femmes enceintes qui cherchent à prévenir des troubles du système digestif, des problèmes d’articulations et des douleurs lombaires. En outre, de plus en plus de maternités conseillent un examen ostéopathique pour les nouveaux nés dans les quelques semaines qui suivent sa naissance.

Attention, si  par l’ostéopathie, vous pouvez soigner de nombreuses affections, cette pratique ne concerne cependant pas les maladies graves impliquant des cas d’infections ou d’inflammations.

Comment se déroule une consultation chez l’ostéopathe ?

Excepté certains cas (manipulation du crâne, de la face et du rachis chez l’enfant de moins de six mois et manipulation du rachis cervical) où il est nécessaire d’obtenir une attestation d’absence de contre-indication, vous n’avez pas besoin de consulter un médecin avant d’aller voir un ostéopathe.

Les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale mais peuvent être prises en charge par certaines mutuelles. Nous vous conseillons donc de vous renseigner au préalable auprès de votre mutuelle. A titre indicatif, en 2010, le tarif moyen appliqué était de 55 €, cependant, le praticien est libre de fixer les honoraires de son choix.

En moyenne, une consultation dure de 50 à 60 minutes et chaque visite est espacée de 2 à 3 semaines afin de permettre à votre corps de s’adapter après les manipulations effectuées.

Hormis les quelques cas de contre-indication évoqués plus haut, il n’y a pas de danger quant à la pratique de l’ostéopathie et si jamais votre problème relevait d’une autre branche de la médecine, votre praticien saura vous réorienter vers un spécialiste

Lors de la consultation, l’ostéopathe s’informera en premier lieu du motif de votre visite et, afin d’établir un diagnostic, vous posera une série de question concernant votre état de santé général et vos antécédents médicaux (interventions chirurgicales, traitements complémentaires,…). Il procèdera ensuite à l’examen clinique, pour lequel il peut être nécessaire de se dévêtir. C’est au cours de cet examen que le praticien pourra vérifier que l’ensemble de votre corps est capable de se mouvoir correctement et ainsi établir un bilan. A la suite de cet examen, le praticien procède aux manipulations nécessaires et finit par une dernière vérification générale. A la suite de la consultation, il est fréquent de se sentir fatigué et d’avoir des courbatures pendant quelques jours, ne vous en  inquiétez pas (à moins que cet état ne dure trop longtemps, auquel cas, reprenez contact avec votre praticien). L’ostéopathe pourra également vous recommander quelques exercices à pratiquer chez vous pour compléter les manipulations effectuées lors de la séance.

Attention, n’étant pas médecin, l’ostéopathe n’est pas en mesure de vous fournir un arrêt de travail ou une prescription médicale.

La législation

Pour encadrer la profession d’ostéopathie, le système législatif a décidé de prendre des mesures au travers d’une loi votée en 2002. Les décrets d’application de cette loi prévoient que, pour pouvoir exercer, les ostéopathes devront avoir suivi une formation valable et validée d’une durée équivalente à 2 660 heures.

La qualité des formations en ostéopathie est très hétérogène et leur durée varie du simple au double (de 2 660 heures à plus de 4 200 heures). En outre, à l’issue des formations les plus longues (4 000 heures minimum), les ostéopathes peuvent demander à faire partie du Registre des Ostéopathes de France. Cette structure à vocation ordinale (leur objectif est d’encadrer les pratiques de la profession) est la seule association concernant l’ostéopathie à avoir été certifiée par l’Afnor Certification, Association Française de Normalisation. Les praticiens désirant l’intégrer doivent, au-delà du nombre d’heures de formation, répondre à un certain nombre de critères : ils doivent garantir l’exercice exclusif de l’ostéopathie, ils doivent avoir obtenu l’autorisation d’exercer, avoir une assurance responsabilité civile, et respecter le code de déontologie de l’association. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur site officiel ici.

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.