Fermer le menu
Menu
Telecommunication tower against the blue sky

Les ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses pour notre santé ?

Depuis déjà une dizaine d’années, les experts s’intéressent à l’impact des ondes électromagnétiques sur notre santé. Si aucune des enquêtes n’a pu établir de lien de cause à effet entre l’émission d’ondes et certains troubles pathologiques, le principe de précaution est pour autant plus que d’actualité. Zoom sur ces flux d’énergie.

Quels appareils émettent des ondes ?

Avec l’explosion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) de ces dernières années, le nombre d’ondes électromagnétiques émises s’est vu augmenter de façon exponentielle. Antennes relais, téléphones sans fil, smartphones, tablettes, système WIFI,… sont autant de sources de champs électromagnétiques qui nous accompagnent dans notre quotidien. Avec l’arrivée de la 4G, il est maintenant possible d’obtenir un débit internet équivalant à celui d’une ligne fixe sur des appareils portables… La multiplication de ces ondes et l’accroissement de leurs degrés d’intensité font d’elles un sujet de préoccupation sanitaire et environnementale. Les spécialistes parlent même de pollution électromagnétique.

Quels risques pour notre santé ?

Si aujourd’hui notre niveau de connaissance ne permet pas de déterminer l’impact des ondes sur notre santé, un dossier ministériel datant de mars 2013 explique évasivement qu’ « une exposition aiguë de forte intensité aux champs électromagnétiques peut provoquer des effets thermiques ». Sans donner plus de précisions, il est également rappelé que les experts restent sceptiques quant au caractère inoffensif des ondes. Pour eux, « des interrogations subsistent sur les effets à long terme pour les utilisateurs intensifs de téléphone mobiles ».
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est allée plus loin dans son rapport de mai 2011 en répertoriant les champs électromagnétiques comme « pouvant être cancérigènes ».
De son côté, l’ANSES affirme « une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphone portable ».
Si à chaque fois c’est le conditionnel qui est employé, la plupart des avis semblent se réunir autour de la notion de risque. Et on ne le dira jamais assez, mieux vaut prévenir que guérir.

Comment s’en protéger ?

Recommandations pour l’usage des téléphones portables :
- utilisez le plus possible l’oreillette
- équipez-vous d’un portable avec un faible Débit d’Absorption Spécifique (DAS)
- évitez l’usage du téléphone portable pour les moins de 15 ans
- pour l’anecdote, un jeune Britannique vient de mettre au point un caleçon anti-ondes afin de préserver la santé des spermatozoïdes. Ces derniers seraient en effet sensibles aux ondes émises par les portables souvent portés dans la poche des pantalons des hommes.
Quelques conseils pour la maison :
- préférez éteindre complètement vos appareils plutôt que de les laisser en veille
- ne dormez pas à proximité d’appareils électriques

 

À lire également : Danger des ondes : un rapport plus alarmiste qu’il n’y paraît

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.