Fermer le menu
Menu
cyberopticien

Les opticiens en ligne : réelle alternative ou contre-indication ?

Proposer des prix cassés sur des paires de lunettes, c’est le défi que s’est lancé cette nouvelle génération d’opticiens. « Les cyber-opticiens » tentent de séduire de plus en plus de Français en proposant des prix allant jusqu’à 70 % moins chers qu’en magasin.

Comment ces nouveaux opticiens adaptent-ils leurs services face aux contraintes qu’engendre la vente en ligne ? Il y a-t-il des risques de commander ses lunettes par ce type de réseaux et s’ils existent, quels sont-ils ?

Mêmes marques, même qualité de lunettes, mêmes garanties de remboursements, les opticiens en ligne semblent proposer des services identiques à ceux d’un opticien traditionnel, voire même avec l’avantage d’un plus large choix de montures. Sur certains sites, plus de 8 000 modèles de vue et de solaires, toutes marques confondues, sont ainsi disponibles. Comptez 39 € pour une monture avec des verres unifocaux, et 69 € pour une monture avec verres progressifs (prix d’appel).

Vous avez essayé virtuellement plusieurs montures et n’êtes pas convaincu ?

Certains sites vont plus loin en proposant aux internautes de recevoir à leur domicile et d’essayer pour 5 € de plus, jusqu’à 5 montures. L’essai est remboursé dès la première commande.

Plus pratique, l’essai en magasin. L’internaute a la possibilité d’aller essayer sa monture directement en magasin grâce aux réseaux d’opticiens partenaires. Ce service reste néanmoins peu étendu.

Quant aux mesures nécessaires aux réglages de vos lunettes… C’est à vous de jouer l’apprenti lunetier

Avec l’achat en ligne, oubliez la partie conseil, le centrage rigoureux des verres et l’ajustement de votre monture. C’est à vous de prendre vos propres mesures, soit par le biais d’une photo soit à l’aide de kits de mesure envoyés par certains sites.

Il faut néanmoins être réaliste, ces mesures ne sont qu’approximatives. Elles ne peuvent remplacer la mesure prise par un professionnel qui utilise des appareils réglés au dixième de millimètre. « Il nous arrive quand même de faire des erreurs, alors imaginez quand ils font des ajustements avec une photo ou une vidéo», proteste Alain Gerbel, président de la Fédération nationale des opticiens de France.

Sachez aussi que, pour certaines pathologies comme la presbytie nécessitant des verres progressifs, une erreur de mesures de quelques millimètres peut s’avérer dangereuse et réduire le champ visuel.

Le syndicat national d’ophtalmologistes n’a pourtant donné aucune contre-indication à l’achat de lunettes sur Internet. Selon le docteur Jean-Bernard Rottier, président du syndicat, « il n’y aucun risque d’abîmer l’œil et de contracter une pathologie oculaire. » Il faut cependant être vigilant pour les enfants de moins de 16 ans dont la vue n’est pas encore stabilisée.

A lire également :

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.