Fermer le menu
Menu
surcomplementaire

Vos salariés peuvent-ils prendre une surcomplémentaire ?

Les entreprises sont à la recherche de la meilleure complémentaire santé possible pour le 1er janvier 2016. Cette complémentaire à destination de l’ensemble du personnel aura la tâche difficile de satisfaire, dans leur globalité, les attentes des salariés. Mais si ces derniers ne sont pas couverts comme ils le voudraient, ils peuvent adhérer à une surcomplémentaire.

L’adhésion des salariés à une surcomplémentaire

En principe, tous les salariés de la société bénéficieront d’une complémentaire santé d’entreprise au début de l’année 2016. Pour cela, le chef d’entreprise espère couvrir du mieux que possible les dépenses de santé principales de ses salariés.

Pourtant il n’est pas impossible qu’un ou plusieurs salariés considèrent que certaines de leurs dépenses fréquentes de santé ne sont pas assez bien prises en charge. En effet, si un seul des salariés de la société a des problèmes de santé liés à la vue, le contrat de complémentaire santé négocié par la société ne sera probablement pas le plus avantageux s’agissant des garanties en optique.

Dans ce cas, même s’il existe des garanties optionnelles au contrat, le salarié qui n’est pas satisfait par la couverture proposée peut décider d’adhérer à une surcomplémentaire santé.

L’objet et les conséquences de la surcomplémentaire santé du salarié

La surcomplémentaire santé a pour objectif de renforcer la couverture dont bénéficie le titulaire du contrat sur un ou plusieurs postes de soins définis. Cela permet au bénéficiaire du contrat d’avoir des garanties adaptées à ses besoins spécifiques : améliorer des garanties déjà couvertes par le contrat collectif, ou rembourser des types de prestations supplémentaires non prévues par le contrat complémentaire santé de l’entreprise.

Le salarié continue d’être couvert par le contrat proposé par l’entreprise, cela n’a donc aucune conséquence pour le chef d’entreprise.

L’adhésion à une surcomplémentaire santé est un moyen pour le salarié de conserver sa complémentaire santé d’entreprise tout en bénéficiant de garanties supérieures sur des postes de soins précis. Certains adhérents pourraient être tentés de changer de complémentaire santé en quittant la couverture proposée par l’entreprise pour conclure un contrat plus favorable. Mais cette solution peut, au final, s’avérer plus coûteuse.

Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.