Fermer le menu
Menu
120193140

Chambre particulière : quelle prise en charge ?

Lors d’un séjour à l’hôpital, avoir une chambre particulière est un confort non-négligeable pour certaines personnes qui préfèrent la tranquillité à un voisin de chambre. Une chambre individuelle a cependant un prix et les remboursements de ces frais dépendent de la couverture santé de chacun. Comment choisir sa mutuelle pour qu’elle prenne en charge le mieux possible les dépenses en hospitalisation et plus particulière pour une chambre particulière ?

Pourquoi une chambre particulière ?

Peu importe la durée et/ou la nature d’une hospitalisation, une chambre seule comporte plusieurs avantages : plus de confort quant à la tranquillité (moins de gêne lors des traitements du voisin et du passage de la famille) ainsi que l’intimité lors des soins et des visites des proches. Or, si le séjour venait à être long, une chambre individuelle peut également être synonyme de solitude.

A noter cependant qu’une chambre particulière peut être refusée si la demande est trop tardive et s’il n’y a plus de chambre seule disponible. Il faut donc s’y prendre à l’avance si le séjour à l’hôpital est programmé. Si vous êtes cependant en chambre double et que l’entente avec votre nouveau voisin se passe mal, rien ne vous empêche de redemander une chambre seule une fois hospitalisé(e).

A l’inverse, il peut arriver dans de rares cas qu’une chambre seule vous soit imposée s’il n’y a plus de chambre double disponible ou si votre état de santé nécessite une chambre particulière. Dans ces conditions, la chambre individuelle ne vous sera pas facturée comme telle.

La chambre particulière est-elle prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Le prix moyen pour une chambre particulière varie de 50 à 60 euros par jour dans un établissement hospitalier public et peut grimper jusqu’à plus de 100 euros dans les cliniques privées. Le choix du confort d’une chambre individuelle lors d’une hospitalisation n’est jamais remboursé par la Sécurité Sociale.

Aussi, lors d’une hospitalisation, si l’Assurance Maladie rembourse 80% des frais liés aux actes de chirurgie et aux autres actes médicaux (prise de sang, etc), les autres dépenses restent à charge du patient : dépassements d’honoraires, ticket modérateur (20% de l’hospitalisation), forfaits hospitaliers (18 euros environ par jour) et enfin les frais liés au confort comme le choix d’une chambre particulière, la télévision, etc.

Le poids de la complémentaire santé

Cependant, le prix d’une chambre individuelle peut être remboursé (totalement ou partiellement) selon les couvertures santé de chacun des patients. Certaines mutuelles santé peuvent rembourser jusqu’à 300% de la base de remboursement de la Sécurité Sociale soit environ 90 euros par jour (généralement les remboursements se font sous forme de forfait journalier). Il convient donc de choisir sa complémentaire santé en fonction de ses besoins en hospitalisation et de comparer les offres et les contrats en ligne et/ou de demander les conseils d’un spécialiste.

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.