Fermer le menu
Menu
Le bon choix pour une santé connectée

Le bon choix pour une santé connectée

La santé ? Une notion qui n’a évidemment aucun secret pour vous. Il en est de même pour le mot « électrique ». Mais l’e-santé, si on comprend vaguement ce que cela désigne, on n’est pas pour autant sûr de la définition…

 

L’e-santé, qu’est-ce que c’est ?

L’e-santé : définition

Difficile d’apporter une définition concise et simple de l’e-santé tant son action est vaste et encore inexplorée.
Néanmoins, on peut tout d’abord établir que l’e-santé est ce qui touche, de près ou de loin, à la santé.
Aussi appelée santé électronique ou encore télésanté, l’e-santé c’est surtout du contenu numérique.

Par extension, l’e-santé c’est tous les outils mis en place pour définir ce contenu numérique lié à la santé comme la télécommunication, le suivi d’une maladie chronique à distance, les dossiers médicaux électroniques en passant par les applications. On peut même trouver des textiles intelligents !
Des problèmes de moyens tant humains que géographiques et financiers font que l’e-santé, véritable moyen ubiquitaire, se révèle être LA solution pour permettre à chacun d’accéder à la santé.

Un peu d’histoire

1920 : Première licence pour radio de service médical pour les bateaux.
1960 : Des programmes de téléconsultation et de télé-éducation autour du Nebraska Psychiatric Institute sont mis en réseau.
1965 : Première visioconférence reliant les Etats-Unis et la Suisse pour une chirurgie cardiaque.
1970 : Le concept de la télémédecine s’accélère avec l’arrivée de multiples programmes de recherche.
1995 : L’UIT* et l’OMS** signent un accord pour « l’introduction de technologies de communication et d’informatique qui facilitent la fourniture de services de santé et de soins ».

Ces dernières années : l’e-santé devient de plus en plus accessible à tous avec l’avènement d’Internet, des smartphones et des autres objets connectés.

*UIT : Union Internationale des Télécommunications
**OMS : Organisation Mondiale de la Santé


Quand la santé devient connectée : la télésanté

La télésanté – en partie basée sur la télémédecine* – c’est tous les réseaux, les services de soins, les technologies mis en place pour faciliter et permettre une prestation de soins de santé et ce, quelque soit la distance.
On peut définir la télésanté selon trois de ses fonctions :

    • Le diagnostic et la prestation de soins de santé.
    • Le suivi du patient souffrant de maladie chronique.
    • La centralisation des données et la formation .

*La télémédecine comprend :

    • La télé-expertise : sollicitation d’un médecin pour connaître l’avis d’un de ses pairs sur un problème de santé donné.
    • La téléconsultation : consultation à distance.
    • La télé-assistance médicale : au cours d’une opération, un médecin assiste à distance celui qui effectue l’opération.
    • La télésurveillance médicale : un médecin surveille et analyse à distance les constances d’un patient.
    • La régulation médicale : les médecins des centres 15 formulent un premier diagnostic au téléphone afin de mieux gérer la prise en charge d’un patient.

Télésanté : diagnostic et prestation de soins de santé

Lorsque l’on se rend chez un médecin, on s’attend tout d’abord à un avis d’expert bien avant d’obtenir une ordonnance. Il en est de même pour la télésanté dont les particularités de travail sont la téléconsultation, le télédiagnostic et la télé-expertise. Ces différents moyens d’échanges et de transmissions d’informations lient entre eux plusieurs professionnels de la santé à un cas, celui d’un patient.

Cela permet aux zones sous-médicalisées de proposer aux patients un diagnostic avisé malgré le manque de professionnels sur le terrain et ainsi d’aider le médecin présent dans sa prise de décision. Un gain de coût et de temps non négligeable avec une efficacité réelle.
De même, si le cas nécessite le transfert du patient, la télésanté permet à l’hôpital de se préparer pour les éventuels soins à effectuer avec tel ou tel matériel requis.

Télésanté : suivi du patient souffrant de maladie chronique

La télésanté s’avère être un véritable progrès en matière de suivi des patients dont les maladies chroniques impliquent des efforts de temps, de moyens, de transports et de coûts financiers.
En effet, grâce à des objets connectés, des patients peuvent auto-évaluer leur état de santé tout au long de la journée ; c’est ce qu’on appelle le « quantified self ».

De même, on peut citer les bracelets GPS avec géolocalisation de Bluelinea à destination des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Enfin, on trouve des sites Internet, comme Médecin Direct, financé par certaines complémentaires santé, qui offrent des prestations basées sur l’information et le conseil.
En plus d’assurer le bien-être des patients et leur suivi, ces nouveaux moyens relatifs à l’e-santé permettent de mieux gérer les dépenses et donc d’économiser.

Télésanté : centralisation des données et formation

La télésanté c’est aussi et surtout un superbe moyen de récolter et de trier l’information.
Il s’agit en fait d’une téléformation appelée « e-learning » qui permet une diffusion rapide et instantanée de l’information. En effet, l’exercice de la médecine nécessite un apprentissage continu du fait de la progression de plus en plus conséquente des techniques et savoir- faire médicaux.

Un stockage de données constant permet donc de créer une sorte d’encyclopédie disponible à tout moment et en tout lieu.
Pour exemple, le groupe chinois Tencent a investi dans DXY afin de développer une plateforme permettant une interactivité entre les différents acteurs de la communauté scientifique et médicale. Toujours plus ambitieux, DXY souhaite réfléchir à des solutions pour les particuliers afin de mieux partager l’information santé.

Les outils e-santé : création et suivi de données au quotidien

Il nous est aujourd’hui possible de suivre et d’évaluer notre forme et notre santé via des appareils connectés.
Que ce soit par des applications qui mesurent nos activités physiques, notre sommeil ou encore notre fréquence cardiaque, nous devenons des patients nouvelle génération, plus autonomes, plus instruits, plus responsables de notre santé.
En effet, nous, les patients, pouvons devenir acteur de la santé et de la médecine en récoltant des données par à un suivi quotidien, à un « quantified self », autrement dit par l’automesure.
Pour y voir plus clair, car il existe un nombre incalculable d’objets connectés, j’ai décidé d’en décrire cinq d’entre eux. Véritables coachs du quotidien, ses outils se révèlent être des atouts santé de premier choix.

    • IRemember : la boîte de médicaments connectée.
    • Rainbow : la brosse à dents intelligente.
    • Sense : le sommeil en toute tranquillité.
    • Uman Life et son carnet de santé.
    • Withing Pulse selon Axa : la marche qui nous fait économiser.

e-santé

IRemember : la boîte de médicaments connectée

Vous avez la désagréable impression d’avoir oublié de faire quelque chose, mais ne parvenez pas à mettre le doigts dessus ? Une chose est sûre, si vous êtes utilisateur de IRemember, ce n’est pas vos médicaments que vous avez oubliés de prendre !
En effet, IRemember, c’est un tube qui peut contenir les médicaments prescrits, surmonté d’un bouchon intelligent, qui permet de bénéficier d’un suivi régulier de la prise de votre traitement.

Fonctionnement et fonctionnalités :
- A recharger une fois par mois via un câble USB (ça, il ne faut pas l’oublier !)
- Connectée via Bluetooth à votre smartphone, avec l’application IRemember. A noter que la possession d’un smartphone n’est pas obligatoire puisque la boîte de médicaments IRemember fonctionne en autonomie. Nécessite dans tous les cas une connexion ce qui peut être peu pratique.
- Possibilité de :

      • connaître l’heure de la dernière prise de médicaments par une simple pression sur le bouchon : une réponse vocale vous en informera instantanément,
      • être alerté lorsque le niveau de médicaments est bas,
      • choisir la fréquence de prise des médicaments et la manière dont vous souhaitez être alerté (signal sonore et/ou lumineux) grâce à un boîtier situé sur le bouchon.

- Si vous avez choisi de ne pas régler le bouchon, seul un signal sonore vous alertera de votre prise ou non de médicaments : clignotant vert si la prise a été effectuée et rouge dans le cas contraire.
- Disponible en juin 2015 à environ 27 euros.

Rainbow : la brosse à dents intelligente

Il est déjà bien compliqué de persuader les enfants de se brosser les dents, alors ne parlons pas de l’efficacité de ce brossage !
Et pourtant, il existe un moyen innovant de s’assurer de la bonne hygiène buccodentaire de sa progéniture : la brosse à dents connectée Rainbow. Elle à l’avantage d’allier haute technologie et amusement pour apprendre à vos chers bambins tout l’art du brossage de dents.
En effet, les professionnels sont formels : l’étape dentifrice est un moyen indispensable pour prévenir l’apparition de carries et plus largement, pour garantir de belles et solides dents à l’âge adulte.

Fonctionnement et fonctionnalités :
- Sept couleurs au choix et différentes tailles pour contenter tous les enfants, quelque soit leurs goût ou leur âge.
- Brosse à dent connectée au smartphone via Bluetooth.
- La brosse à dent évalue les mouvements de l’enfant, la durée et la fréquence de brossage.
- Au prix de 49€ environ.
- Elle propose :

    • des jeux ludiques pour occuper l’enfant tout en le guidant durant son brossage,
    • une base de données dans laquelle on retrouve des conseils en matière d’hygiène.

- Possibilité de :

      • (pour les parents) de vérifier la qualité et la progression de brossage des enfants et ce, de manière précise, à distance et à tout moment grâce à un tableau de bord intégré et un système de notation simple,
      • partager les résultats inscrits sur le tableau de bord à son entourage d’où une dimension réelle de communauté,
    • d’enregistrer les performances de l’enfant afin d’établir une évolution et de mieux préparer les séances futures

Sense : le sommeil en toute tranquillité

« Know more. Sleep better » est la devise des créateurs de Sense, objet connecté qui promet d’améliorer votre sommeil en vous donnant des informations à son sujet.
Partant du constat que nos habitudes de sommeil ne sont pas les seules à influencer notre temps de récupération, Sense prend aussi en compte les données environnementales comme la lumière, la température, l’humidité ou encore le bruit.
Totalement autonome, ce petit gadget saura accompagner votre sommeil pour mieux vivre éveillé ensuite.

Fonctionnement et fonctionnalités :
- Application disponible sur smartphone et Android
- Deux éléments :

    • un petit appareil à la forme ronde à poser sur la table de chevet dont la mission est d’identifier les éventuels éléments qui pourraient altérer votre sommeil et ce, en captant les données environnementales,
    • le « Sleep pill », un plus petit objet très sensible qui agit en tant que capteur, caché sur votre oreiller.

- Sense s’actionne et s’adapte automatiquement : il est capable de détecter le moment où vous vous endormez, celui qui correspond à un sommeil profond, à un moment de fortes activités ou encore à celui du réveil. Il jouera de la musique relaxante au moment opportun.
- Si vous êtes en couple, il suffit d’acheter une deuxième Sleep pill à 30€. L’appareil Sense est capable de gérer deux Sleep pills en même temps et de manière séparée.
- Le dispositif Sense est à 99€.

- Possibilité de :

    • consulter les données propres à votre nuit de sommeil, celle-ci étant notée sur 100,
  • être réveillé le matin au meilleur moment, selon stade de sommeil dans lequel vous vous trouvez, autour de l’heure que vous aurez choisie la veille grâce à une alarme dite de nouvelle génération.

Uman Life et son carnet de santé

Donner à voir à chacun ses différentes données concernant sa santé, à chaque moment de la journée, de manière plus compréhensible et comparable : voici la mission du carnet de santé connecté de Uman Life.
Mais c’est aussi et surtout un outil sérieux qui permet à chacun de devenir acteur de sa propre hygiène de vie, sans pour autant remplacer complètement l’expertise d’un spécialiste.

Fonctionnement et fonctionnalités : 
- Equipé d’un tableau de bord qui regroupe toutes les informations relatives à votre profil et à celui des membres de votre famille.
- Données personnelles sécurisées par un certificat SSL et un cryptage de données
- Nécessité de remplir son profil santé au préalable : allergies, dentition, niveau d’activité sportive, consommation d’alcool et de tabac, ou encore stade d’une grossesse.
- Possibilité de :

      • prendre des rendez-vous avec les différents spécialistes de la santé,
      • être averti par mail lorsqu’il faut prendre un rendez-vous médical, renouveler un traitement, exercer une activité physique ou encore se faire vacciner,
      • consulter et mémoriser ses ordonnances,
      • gérer son calendrier de vaccins, d’alimentation ou encore de grossesse,
      • acheter des objets connectés en rapport avec la forme et la santé via une boutique en ligne,
      • Recevoir des messages de prévention personnalisés,
      • trouver différentes informations santé et bien-être adaptées à son profil grâce à des modules,
    • acheter des modules additionnels grâce à la monnaie interne appelée Ucoin.

Withing Pulse selon Axa : la marche qui nous fait économiser

Axa, groupe international français spécialisé dans l’assurance, se veut innovante. C’est pourquoi elle a mis en place un système qui lie l’assuré à l’assurance : ce système se matérialise en un bracelet connecté du nom de Withings Pulse.
En effet, Axa offre au 1000 premiers clients souscrivant un certain contrat ce bracelet intelligent. Le but ? Récolter des informations sur la santé et la pratique physique des assurés et offrir en contrepartie des cadeaux en fonction des efforts effectués. Pour exemple, l’assuré faisant 10.000 pas/jours pendant un mois recevra 2 chèques de 50€ chacun pour de la médecine douce ainsi que 20% de remise pour l’achat de produits Withings.
Vrai exemple de quantified self, l’utilisation de l’appareil Withings Pulse permet de s’autoévaluer tout au long de la journée à travers tous les exercices du quotidien.

Fonctionnement et fonctionnalités :
- Connecté au smartphone, ce qui permet de mieux retransmettre les informations sous forme de graphiques et de tableaux.
- Possibilité de :

      • mesurer son rythme cardiaque et son taux d’oxygène dans le sang,
      • évaluer son sommeil,
      • comptabiliser le nombre de pas effectués dans une journée ainsi que la distance parcourue et les calories brûlées,
      • analyser la course à pied ainsi que le dénivelé,
      • vérifier ses performances passées grâce à un historique,
      • détacher l’appareil du bracelet pour le porter autrement, en broche par exemple.

- Différents modèles disponible avec un prix moyen de 100€.


En bref

Bien que l’e-santé semble être une solution idéale, des problématiques, peut-être causées par notre manque de recul, apparaissent.
Parmi elles on trouve :

    • Le basculement à venir des services de santé actuels au numérique.
    • La protection des données personnelles. En effet, nombreuses sont les entreprises et assurances qui souhaiteraient récupérer les données pour servir leurs intérêts.
    • L’autonomie des patients qui pourront rester chez soi, à condition qu’une formation, une responsabilisation et un suivi soient bien mis en place.
    • La couverture du territoire français pour tout ce qui concerne les solutions techniques propres à l’e-santé.
Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.