Fermer le menu
Menu
Group of Students outdoor

Etudiant : quelle mutuelle choisir ?

L’adhésion au régime de Sécurité sociale étudiante est obligatoire (sauf exceptions) et c’est au moment des inscriptions dans votre établissement supérieur que vous devrez vous affilier à une mutuelle. Elle vous couvre pour une période allant du 1er octobre de l’année en cours au 30 septembre de l’année suivante.

Votre inscription à une complémentaire santé, le plus souvent appelée « mutuelle santé », est quant à elle facultative. Vous pouvez y adhérer quand vous le souhaitez dans l’année.

Mais pourquoi souscrire à une mutuelle ?

Votre budget d’étudiant est restreint et ne vous permet pas de faire face à de grosses dépenses de santé ? Vous portez des lunettes et souhaitez assumer seul cette dépense sans l’intervention du porte-monnaie de vos parents ? Vous êtes sportif et aimez prendre le risque de vous dépasser ?
Mutuelle-généraliste
Sachez que la Sécurité Sociale étudiante ne couvre vos dépenses de santé qu’à hauteur de 70% en moyenne. Cette moyenne recouvre de fortes disparités selon les postes de soins. Vous restez ainsi vulnérables aux postes de santé onéreux comme l’optique et le dentaire, qui sont très peu pris en charge, ainsi qu’aux dépassements d’honoraires. C’est pourquoi il est nécessaire de souscrire à une mutuelle qui couvrira vos dépenses de santé.

A noter : certains étudiants restent affiliés à la mutuelle de leur parent.

Quel choix de mutuelle faire ?

Votre complémentaire santé peut faire partie du réseau des mutuelles de la Sécurité sociale étudiante ou, contrairement aux idées reçues, peut être une complémentaire indépendante. Si vous choisissez d’adhérer à une mutuelle du réseau de la Sécurité sociale étudiante, vous aurez le choix entre :

– La Mutuelle des étudiants (LMDE)

ou

– La mutuelle du réseau SMER correspondant à votre région :

  • la MEP (Languedoc- Roussillon, PACA)
  • la MGEL (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine)
  • la SMEBA (Bretagne, Pays-de-la-Loire)
  • la SMECO (Centre, Poitou-Charentes)
  • la SMENO (Nord, Normandie, Pas-de-Calais, Picardie)
  • la SMERAG (Antilles, Guyane)
  • la SMEREB (Bourgogne, Franche-Comté)
  • la SMEREP (région parisienne)
  • la SMERRA (Auvergne, Rhône-Alpes)
  • VITTAVI (Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées)

Sachez cependant que vous pouvez choisir n’importe quelle complémentaire santé, même si elle ne fait pas partie du réseau de la Sécurité sociale étudiante, auquel cas :

  • Vous ne pourrez pas bénéficier du système de télétransmission de votre carte Vitale : vous serez obligé de remplir les feuilles de soins et de les renvoyer à votre mutuelle.
  • Vous bénéficierez de prestations plus étendues mais à des tarifs de base légèrement supérieurs. N’hésitez donc pas à comparer les offres et à mettre en parallèle le niveau de garantie apporté et le prix afin d’effectuer le choix le plus adapté à votre situation.

Mutuelle-généraliste-2

Comment faire le bon choix de mutuelle ?

Le choix de votre mutuelle est très important et doit être fait en fonction de 2 critères principaux :

  1. Vos besoins de couverture
  2. Votre budget

Avant de choisir votre mutuelle, évaluez vos besoins de santé. Il est en effet important  de choisir une mutuelle dont les garanties couvrent vos besoins réels en fonction de votre propre situation.

La mutuelle la plus chère ne vous couvrira pas forcément mieux qu’une mutuelle moins onéreuse. Attention donc à ne pas surévaluer vos besoins.

Astuces pour économiser encore plus

  • N’oubliez pas de déclarer votre médecin traitant. En effet, dans le cas contraire, vous seriez considéré comme étant hors du parcours de soins coordonnés d’où une moins bonne prise en charge de la Sécurité sociale pour certains actes médicaux. Pour exemple, vous seriez couvert à hauteur de 30% au lieu de 70% (actes inférieurs à  25€) ; pour les actes supérieurs à 25€, la pénalité ne dépassera cependant pas 10€.

Pour déclarer votre médecin traitant, il vous suffit de remplir la déclaration de choix de médecin traitant, de la faire signer par le médecin choisi puis de renvoyer le formulaire à votre mutuelle. (NB : si vous avez 16 ou 17 ans, la déclaration de choix de médecin traitant doit être signée par vos parents ou la personne ayant autorité sur vous).

  • Avant de consulter un spécialiste, passez d’abord par votre médecin traitant qui vous délivrera une ordonnance, sans quoi vous seriez considéré comme étant hors du parcours de soins. Vos remboursements Sécurité sociale s’en trouveraient alors minorés et non pris en charge par les organismes de complémentaire santé.
  • Pour savoir si les tarifs de vos médecins, dentistes ou autres professionnels de santé sont raisonnables, connectez-vous au site de la Sécurité sociale, amelidirect.fr. Vous y trouverez les tarifs des praticiens de votre secteur géographique et vous pourrez les comparer.
  • Si vous n’êtes pas éligible à la CMU, vous pouvez tout de même bénéficier d’une aide pour financer votre souscription à une mutuelle : l’ACS (l’Aide pour une Complémentaire Santé). Pour savoir si vous avez droit à cet aide, vérifiez dès maintenant grâce à notre outil ACS.
mutuelle

Le système de Sécurité sociale étudiante

Si vous venez de réussir votre bac et que vous êtes sur le point de vous inscrire dans l’enseignement supérieur, vous aurez, lors de votre inscription administrative, l’obligation de choisir une Sécurité sociale étudiante.


Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.