Fermer le menu
Menu

Covid-19 : l’heure du déconfinement a sonné !

Covid-19 : l’heure du déconfinement a sonné !

Un vent d’optimisme semble gagner la France ! Après huit semaines de confinement destiné à enrayer l’expansion de l’épidémie de Covid-19, l’évolution de la situation sanitaire est encourageante. Conséquence : le pays est entré officiellement dans la phase de déconfinement le lundi 11 mai, avec toutefois quelques différences selon les régions. Explication.

Confinement : un bilan sanitaire en nette amélioration

L’ensemble des indicateurs marque une tendance positive depuis près d’un mois. Le nombre de nouvelles admissions à l’hôpital n’a cessé de diminuer au cours du mois d’avril, passant de 32 292 hospitalisations enregistrées lors du pic épidémique le 14 avril à 22 724, le 8 mai (-30%). La baisse est encore plus marquée sur les admissions en réanimation : 7 148 le 8 avril contre 2 868 le 8 mai (-60%). La courbe des décès s’est elle aussi fortement infléchie : 605 décès comptabilisés à l’hôpital le 6 avril contre 111 le 8 mai, pour un total de 26 230 morts (EHPAD inclus). Dans le même temps, 55 782 personnes ont été guéries. Des chiffres encourageants obtenus grâce à un confinement strict mis en place le 17 mars, limitant les déplacements à l’achat de produits de première nécessité, aux raisons professionnelles ou médicales et à la pratique d’une activité sportive.

Crise du Covid-19 : un déconfinement différent selon les régions

Bonne nouvelle : depuis le 11 mai, les Français (à l’exception des habitants de Mayotte) peuvent à nouveau prendre les transports en commun moyennant le port du masque, le respect des mesures-barrières et en évitant les heures de pointe pour les trajets non urgents. Dans le même temps, commerces, marchés en plein air, crèches et écoles maternelles et élémentaires (dans la limite de 15 élèves par classe) pourront rouvrir leurs portes. Pour leur part, bars, restaurants, cinémas, théâtres, grands musées, plages, lacs, salles de sport, lycées et centres commerciaux restent fermés au moins jusqu’à juin, tandis que les rassemblements de plus de 10 personnes seront interdits, de même que les déplacements à plus de 100 km du domicile, sauf motifs impérieux professionnels ou familiaux. Pour le reste, la France se divise en deux groupes : ? Dans les départements “en rouge” (Île-de-France, Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Mayotte), les déplacements sont toujours limités (sauf en cas de nécessité) et les collèges et les parcs resteront clos ; ? Dans les départements “en verts” (le reste du territoire), les parcs ont pu rouvrir leurs portes le 11 mai et les collèges le 18 mai.. Si la bataille pour l’éradication complète du Covid-19 est encore longue, les signes d’optimisme sont nombreux et le retour à la normale a commencé !
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.
Ne passez pas à côté des
meilleures offres