Fermer le menu
Menu
Dental implant

Le remboursement des implants dentaires et les mutuelles adaptées à cette dépense.

Un implant dentaire est une racine artificielle, une sorte de vis insérée dans l’os de la mâchoire pour remplacer une dent absente. Cette pratique est exercée par un chirurgien-dentiste expert en implantologie. Les implants ont l’avantage de préserver votre capital osseux, d’être discret et d’avoir la sensation d’une dentition « naturelle ». Ils sont également très robustes, ce qui leur permet de tenir sur la durée. Cependant, ils sont également onéreux. Quels sont les remboursements proposés ?

mutuelle dentaire

Comment la Sécurité sociale rembourse-t-elle l’implantologie ?

Les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale car ils sont considérés comme des soins « hors nomenclature », c’est-à-dire qu’ils ne disposent pas de tarifs conventionnels, la Sécurité sociale n’y applique donc pas de pourcentages de remboursement. Heureusement, il existe des complémentaires santé qui couvre bien l’implantologie, car le tarif moyen d’un implant dentaire est estimé à environ 1 000 €.

Qu’attendre d’une mutuelle dentaire ?

Etant donné que la Sécurité sociale ne participe pas du tout au remboursement des frais d’implants dentaires, disposer d’une bonne complémentaire santé dentaire devient une nécessité lorsque des frais devront être engagés. Cependant, il faut être vigilant car toutes les mutuelles ne proposent pas de rembourser ces appareillages dans le poste dentaire.

Exemple : Je dois me faire poser un implant dentaire au prix de 1 250 €.

  • Sans mutuelle santé : la Sécurité sociale ne prend pas du tout en charge les remboursements des frais d’implants dentaires. Il me reste donc 1 250 € à charge.
  • Avec une mutuelle santé moyenne gamme : ma mutuelle prend en charge 250 € par an de remboursements pour un implant dentaire. Il me restera donc  1 000 € à charge.
  • Avec une mutuelle santé haut de gamme : ma mutuelle me rembourse 1 200 € par an lors d’une pose d’implant dentaire. Il ne me restera donc plus que 250 € à charge.

Choisir entre une mutuelle bas, moyenne ou haut de gamme dépend du budget et des besoins de chacun. En l’absence de pathologies dentaires et en entretenant correctement sa dentition, mieux vaut choisir une mutuelle proposant de faibles remboursements sur le poste dentaire. En revanche, si vous multipliez les rendez-vous chez votre dentiste et que vous avez souvent recours à l’implantologie, une bonne mutuelle dentaire semble incontournable pour soulager votre portefeuille du reste à charge. De plus, vous pouvez bénéficier du report des prestations si certaines années vous n’utilisez pas votre forfait dentaire

Bon à savoir : Certaines complémentaires santé peuvent attendre quelques mois avant de rembourser la pose d’un implant dentaire, c’est ce qu’on appelle le délai de carence. Vérifiez dans les conditions générales de la garantie qui vous intéresse si celle-ci dispose d’une telle clause dans son contrat.
Info pratique
Les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale, ils sont considérés comme des soins « hors nomenclature ». Toutefois, il existe des complémentaires santé qui couvre bien l’implantologie. Le tarif moyen d’un implant s’élève autour de 1 000€.

En savoir plus sur les remboursements des frais dentaire et choisir la bonne assurance santé :

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la
newsletter Mutuelle.fr

Cet email est déjà inscrit à la newsletter.
Nous avons bien enregistré votre email afin de vous informer des mises à jour.
L'email que vous avez saisi est incorrect.
Mentions légales
Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.