Fermer le menu
Menu

Rembourser votre chirurgie réfractive par votre mutuelle

La chirurgie réfractive est une intervention chirurgicale qui permet de corriger les défauts de la vision comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. C’est une alternative durable aux lentilles et aux lunettes puisque grâce à la chirurgie réfractive, les troubles de la vision sont soignés sur le long terme. Avec une chirurgie réfractive, plus besoin d’une paire de lunettes pour y voir clair ! Cependant, le coût d’une intervention est onéreux et sans une bonne couverture de votre mutuelle santé, vous risquez d’avoir une dépense hors budget. Une rapide analyse sur un comparateur de devis vous permettra donc de choisir l’assurance optique correspondant à vos besoins.

Mutuelle-optique

Une chirurgie réfractive : qu’est-ce que c’est ?

C’est une opération consistant à soigner les troubles de la vue par le biais de la chirurgie. Pour pouvoir bénéficier de l’intervention chirurgicale, le défaut visuel doit être stabilisé (vers l’âge de 20 – 25 ans pour la myopie, par exemple). Le jour de l’intervention, il est recommandé de venir accompagné(e) afin que la personne puisse ramener le patient à son domicile. L’intervention, qui dure moins de 30 minutes (15 minutes par œil), se déroule sous anesthésie locale. Une fois l’opération réalisée, vous porterez des coques de protection ou encore une paire de lunettes de soleil.

Le taux de réussite d’une opération réfractive est de 98% et les anciens myopes peuvent alors vivre sans lunettes. Après l’opération, il faut attendre quelques jours, voire quelques semaines, avant de retrouver une vue correcte.

La Sécurité Sociale rembourse-t-elle la chirurgie réfractive ?

Considérée comme une opération de confort par l’assurance maladie, la chirurgie réfractive de l’œil n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Le coût moyen d’une intervention est estimée entre 2000 à 3000 € pour les deux yeux selon la technique utilisée et l’importance du défaut initial. Ainsi, sans complémentaire santé, la totalité du coût de l’opération devra être réglée de votre poche.

La mutuelle santé peut-elle intervenir dans le remboursement ?

La chirurgie des yeux peut être prise en charge par certaines mutuelles optiques proposant des forfaits spécifiques : chirurgie réfractive pour la myopie, l’hypermétropie, la presbytie, traitement de la cataracte… Certaines complémentaires proposent même des bonus au fil des années et augmentent donc vos remboursements selon votre fidélité. Soyez vigilantes aux libellés, certaines mutuelles limitent leurs remboursements (seulement la chirurgie réfractive de la myopie par exemple), ou incluent cette prestation dans le forfait global optique. Un simple devis gratuit d’assurance santé vous permettra de comparer nos différents partenaires selon vos besoins.

Exemple : Je dois me faire opérer pour une myopie. Le coût de l’opération est de 2 800 € pour les deux yeux soit 1 400 € par œil.

  • Sans mutuelle santé : La Sécurité sociale ne prend pas en charge les opérations de chirurgies réfractives. Je devrai donc payer 2 800 € de ma poche.
  • Avec mutuelle santé : ma mutuelle santé me rembourse à hauteur de 1 000 € par an pour un oeil. Ainsi, sur 2 800 €, seuls 800€ devront être versés de ma poche.

La chirurgie réfractive est-elle risquée ?

Ce type de chirurgie plutôt nouvelle à l’échelle de la médecine permet aujourd’hui aux patients de retrouver partiellement ou totalement une vue nette, mais ces différentes techniques sont-elles totalement fiables ? Voici notre avis.