Fermer le menu
Menu
choisir_hopital

Comment choisir son établissement de santé ?

Vous devez subir une intervention chirurgicale et trouver un établissement de santé correspondant à vos besoins ? Pour faire le bon choix, plusieurs critères sont à prendre en compte :

1. En fonction de votre pathologie

Chaque établissement de soins ne dispose pas des mêmes services et n’est pas expert dans l’ensemble des spécialités médicales.

Pour faire votre choix, vous pouvez consulter la liste des établissements par spécialité sur le site Ameli-direct.ameli.fr

Le site contient des informations sur le nombre d’hospitalisations, la durée moyenne des séjours et le taux de chirurgie ambulatoire. Vous y trouverez également le nom des médecins exerçant dans l’établissement et des informations sur l’organisation et l’évaluation des pratiques de soins.

2. En fonction de votre budget

Dans un établissement de santé de type public, la tarification est à l’acte. Vous payez donc le tarif en fonction de votre pathologie ainsi que les frais de séjour et le forfait journalier.

Dans un établissement de type privé, vous payez les mêmes tarifs de soins, néanmoins le coût du forfait hospitalier peut être variable d’une clinique à l’autre ; vous payez par exemple jusqu’à 130 € pour le prix d’une chambre, jusqu’à 4 € pour un appel téléphonique. De plus, le statut des professionnels de santé étant différents (professions libérales), vous êtes amené à consulter des professionnels pratiquant des dépassements d’honoraires. Renseignez vous auprès de votre mutuelle car ces dépassements ne sont pas toujours remboursés.

Veillez à choisir un établissement de soins conventionné par l’Assurance Maladie pour qu’une partie des dépenses de santé soit prise en charge par l’Assurance Maladie. Si vous optez pour un établissement non conventionné, vous devrez régler la totalité des frais à l’établissement non conventionné.

A noter : Un établissement de santé conventionné partenaire d’un organisme complémentaire d’Assurance Maladie permet aux assurés de ne pas faire l’avance de frais. En effet, les établissements de santé et les mutuelles peuvent conclure à des conventions de Tiers payant.

3. En fonction des certifications et indicateurs de qualité

Il est important de vous renseigner sur la qualité des soins pratiqués dans les établissements de santé. Ainsi grâce notamment au site www.scopesante.fr, vous pouvez obtenir des informations sur l’activité et la qualité des établissements de santé de court-séjour dits MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) et de soins de suite et de réadaptation fonctionnelle (SSR).

Vous y retrouverez :

  • Des indicateurs nationaux de qualité des soins et de lutte contre les infections nosocomiales
  • Les résultats de la procédure de certification
  • Des informations sur l’activité et les équipements constituant les principales caractéristiques de l’établissement
  •  Mesures mises en place contre les infections nosocomiales

Une infection nosocomiale est une infection contractée dans un établissement de santé et les mesures visant à les réduire s’appliquent aussi bien dans les établissements publics que privés.

Elles visent à sensibiliser les professionnels de santé sur les risques d’infections et les précautions particulières à l’égard des patients atteints de maladies infectieuses et sur la désinfection des dispositifs médicaux.

Un plan d’inspection a été mis en place pour vérifier l’application de ces procédures par le Ministère de la santé.

  • Qu’est ce qu’une certification pour un établissement de santé ?

La procédure de certification est indépendante. Elle a été mise en place par la Haute Autorité de Santé (HAS), et s’adresse à tous les établissements de santé, publics comme privés. Elle vise à évaluer la qualité d’un établissement, d’un ou de plusieurs services à l’aide d’indicateurs et de critères sur les procédures et bonnes pratiques cliniques.

Les établissements sont classés en 5 catégories :

  • Certification (valable 4 ans)
  • Certification avec recommandation(s) (valable 4 ans avec exigence de suivi à échéance) : lorsque au moins une recommandation a été identifiée
  • Certification avec réserve (valable 4 ans avec exigence de suivi à échéance) : lorsque au moins une réserve a été identifiée
  • La certification est différée lorsqu’au moins une réserve majeure a été identifiée. L’établissement ne sera certifié que s’il améliore les points ayants donné lieu  aux réserves majeures.
  • Non-certification

Certains établissements de santé sont liés à l’Agence Régionale de Santé (ARS) par un Contrat pluriannuel d’Objectif et de Moyens définissant des objectifs concernant la qualité et la sécurité des soins.

A lire également :

Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.