Fermer le menu
Menu
pregnant woman

Maternité

La maternité suppose beaucoup de suivis et de soins médicaux. Si certaines prestations peuvent être prises en charge par la Sécurité Sociale, d’autres peuvent l’être par votre mutuelle santé.

Ce qui est pris en charge par la Sécurité Sociale :

 

Prestations prises en charge par la sécurité sociale
Avant la naissance
  • 8 séances de préparation à l’accouchement encadrées par une sage-femme
  • Les sept examens prénataux obligatoires (déclaration de grossesse, six autres examens de routine) sont remboursés à 100%.
  • Les deux premières échographies réalisées à la 12ème et 22ème semaine d’aménorrhée sont remboursées à hauteur de 70 %. Celle réalisée à la 32ème semaine est totalement prise en  charge
  • Le dosage de la glycémie, le dépistage de la rubéole, de l’hépatite B, le test HIV ou encore la syphilis sont des examens pris en charge à 100% dès la déclaration de grossesse.
  • Du 1er au 5ème mois de grossesse, les frais médicaux (ne prenant pas en compte les examens obligatoires) comme les médicaments ou encore les consultations médicales sont remboursés normalement par la Sécurité Sociale
  • A partir du 6ème mois, l’ensemble des frais médicaux liés à la grossesse sont totalement pris en charge (pharmacie, examens de laboratoire, hospitalisation)
  • A partir du premier jour du 6ème mois de grossesse, le forfait de 1 euro et celui de 18 euros (pour les examens d’un tarif supérieur à 120 euros) sont exonérés.
A l’accouchement
  • Les frais d’hospitalisation sont remboursés à hauteur de 100 % du tarif conventionné par la  Sécurité sociale (maximum de 12 jours).
  • La péridurale est totalement prise en charge
  • Sous prescription médicale, les frais de transports sont pris en charge
Après la naissance
  • 10 séances de rééducation postnatale
  • Les 2 visites médicales postnatales (6ème et 8ème semaines après l’accouchement)
  • Les 8 premiers examens de l’enfant, 3 examens pendant sa deuxième année, et les examens  semestriels jusqu’à l’âge de 6 ans
A noter : Pour bénéficier des ces remboursements, la future maman doit envoyer sa déclaration de grossesse avant la 15ème semaine d’aménorrhée ainsi que les justificatifs des 6 examens prénataux obligatoires.

Exemple

Un accouchement coûte entre 300 et 3 000 euros (en fonction des dépassements d’honoraires) avec une moyenne à 418 euros. Ainsi, la Sécurité Sociale remboursant à hauteur de 100% du tarif de base qu’elle a fixé, le remboursement s’élèvera à 313,50 euros pour un accouchement à 418 euros. Votre complémentaire santé peut prendre en charge les dépassements d’honoraires. Si votre accouchement coûte 800 euros, la Sécurité Sociale remboursera toujours 313,50 euros. Votre mutuelle santé peut vous garantir à 200% et donc, celle-ci vous remboursera deux fois plus que le tarif de base, soit 627 euros. Il ne vous restera donc à payer que 173 euros.

La fécondation in vitro

La fécondation in vitro (prélèvement de spermatozoïdes et d’ovocytes placés dans une boite en verre durant 48h. Les embryons formés dans l’incubateur seront ensuite transférés dans la cavité utérine) est également remboursée en partie par la Sécurité Sociale. Son coût moyen est de 4 100 euros et son remboursement est soumis à conditions : la patiente doit être âgée de moins de 43 ans au jour du prélèvement des ovocytes et une demande au médecin devra être faite. Le remboursement portera sur le traitement préalable (médicaments, intervention des infirmières), la surveillance hormonale, l’hospitalisation et la partie biologique de l’intervention.

Mutuelle-généraliste 2

Ce qui n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale :Lors de la grossesse, certains frais restent à la charge de la patiente ou de sa mutuelle :

  • Le ticket modérateur (le reste à charge) des dépenses santé effectuées avant le 6ème mois : la participation forfaitaire de 1 euros et la franchise médicale restent  la charge de la future mère, sauf pour les examens obligatoires, jusqu’au 6ème mois.
  • Les dépassements d’honoraires pratiqués par certains médecins (obstétricien, anesthésiste)
  • Les frais de confort lors de l’hospitalisation comme la chambre individuelle, la télévision, les frais d’accompagnant (lit supplémentaire, repas)

Certaines mutuelles proposent des forfaits maternité qui couvrent toutes les dépenses liées à la maternité. Elles peuvent également verser des primes de naissance aux heureux parents.

declaration_de_grossesse

La déclaration de grossesse

Pour une prise en charge de vos soins tout au long de votre grossesse, la déclaration de grossesse doit être faite auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie dans les trois premiers mois.


choisir_sa_maternite

Comment bien choisir sa maternité ?

Après avoir fait votre déclaration de grossesse auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie (dans un délai de trois mois suivant la confirmation de votre grossesse), il est à présent temps de choisir la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher ainsi que le suivi de grossesse que vous désirez.


Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la
newsletter Mutuelle.fr

Cet email est déjà inscrit à la newsletter.
Nous avons bien enregistré votre email afin de vous informer des mises à jour.
L'email que vous avez saisi est incorrect.
Mentions légales
Je trouve la mutuelle adaptée à mes besoins
Ajouter / Enlever
Votre conjoint(e)
Ajouter / Enlever
Votre 1er enfant
Ajouter / Enlever
Votre 2e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 3e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 4e enfant
Ajouter / Enlever
Votre 5e enfant
Étape 1/2 
Vos coordonnées
Étape 2/2 
Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.